Formation franchise : le parcours d’un expert RIVALIS

2010-01-19T12:46:00+02:00

19.01.2010, 


imprimer

André Caffin est comptable. Autodictate, il a exercé pendant plusieurs années comme salarié, dans des PME plus ou moins importantes, avec une expérience très courte en cabinet d’expertise. Ces différentes expériences lui permettent d’affiner son profil et de se découvrir plus comme un homme de terrain, au plus près de la gestion que de la comptabilité, bien que cette dernière soit un support nécessaire. A la suite d’une restructuration d’entreprise qui échoue, André Caffin se retrouve sans activité et intègre une association ayant pour vocation de promouvoir l’emploi à temps partagé des cadres. Il fait alors ses premiers pas dans une démarche commerciale peu habituelle pour lui. C’est ainsi qu’il prend connaissance de l’existence de Rivalis, dont la vocation correspond pleinement à ses aspirations.

En 1998, sa rencontre avec Henri Valdan, fondateur de Rivalis, sera décisive. La méthode proposée et l’appel à l’expertise de cadres d’entreprises dans une fonction indépendante correspond totalement à ce qu’il recherche. « L’approche de Rivalis auprès des petites entreprises m’a immédiatement séduit et poussé à envisager une activité indépendante. La sélection n’a pas été facile, Henri Valdan a émis des doutes quant à mon profil, ayant peur que je manque de souplesse ou que je sois trop formaté par rapport à mon parcours, mais il m’a finalement laissé ma chance et n’a pas eu à le regretter ! », déclare t-il.

Intégrant donc le réseau Rivalis en 1998, André Caffin a dû faire preuve d’initiatives et de persévérance pour établir son portefeuille de clients. Misant sur la force de la méthode, il a décidé de dédier son activité professionnelle uniquement à Rivalis et n’a pas changé depuis. André Caffin a développé son expertise client sur Dijon et la région Bourgogne, pour afficher aujourd’hui une quarantaine d’entreprises fidèles, essentiellement parmi les artisans. « Je privilégie la qualité de la relation humaine et j’ai développé un bon feeling avec les artisans de la région.»

Le savoir-faire Rivalis au service d’une expérience réussie et pérenne
La méthode d’André Caffin avec ses clients est bien rôdée, conjuguant une certaine liberté d’action et un cadre prédéfini avec Rivalis. « J’applique le savoir-faire Rivalis avec lequel j’ai évolué depuis que je suis indépendant. Lorsque j’entre en contact avec un prospect, je prends une demie-journée pour l’établissement d’un prévisionnel, en fonction des informations récoltées et de la problématique dégagée. Ensuite, il faut compter environ 2 heures pour présenter ce prévisionnel et échanger avec l’artisan. Une fois cette étape validée et la prestation enclenchée, deux heures de formation sur le logiciel sont nécessaires, l’objectif étant que l’artisan établisse son 1er devis et apprenne à l’analyser. C’est ce que j’apprécie avec la méthode Rivalis : l’efficacité en un minimum de temps ! » Ensuite, un suivi mensuel de l’artisan est effectué.

Avec une expérience de plus de 10 ans dans le réseau, l’expert établit un bilan très positif de cette collaboration, au premier rang duquel s’affichent les bénéfices du statut d’indépendant. « C’est un statut difficile à intégrer au début mais qui porte vite ses fruits, lorsqu’on est discipliné et motivé. Le besoin d’accompagnement des petites entreprises est toujours d’actualité, 15 ans après la création de Rivalis, donc le potentiel client est très important. De plus, Rivalis a développé au fur et à mesure des années de vrais outils d’accompagnement des experts dans leur implantation. Je suis d’ailleurs depuis 3 ans formateur dans l’un des Centrivalis pour les nouveaux experts, sur la partie gestion de compte client. »

André Caffin met l’accent sur le relationnel client et la mesure des résultats :
« Les bénéfices pour le client sont mesurables très rapidement, ce qui est extrêmement gratifiant. Nous apportons aux entrepreneurs des informations essentielles, qu’ils croient parfois maîtriser mais qu’ils ignorent souvent. En leur montrant comment bien les prendre en compte et en les orientant sur les leviers à utiliser pour optimiser leur gestion, nous arrivons à des résultats bénéfiques très rapidement. Une fois la relation installée, le capital humain joue beaucoup, l’apport de l’expert Rivalis reste essentiel, ce qui nous permet de construire des relations sur le long terme. »

Face au succès de sa « petite entreprise », André Caffin ne compte pas s’arrêter là et nourrit de nombreux projets pour l’avenir : « Je souhaiterais me consacrer davantage à mes clients actifs et me décharger de la partie prospection. J’aimerais donc faire appel à des tiers qui travailleraient sur mon secteur et développeraient mon portefeuille clients. Je suivrais bien sûr ce développement tout en accompagnant plus mes clients dans leur expansion. »

Dernières actualités