Publi-interview franchisée

K. Porcedda (RH Solutions) : « La franchise est un bon moyen d’entreprendre avec une grande liberté d’action »

2013-04-16T08:22:00+02:00

16.04.2013, 


imprimer

A 37 ans, Karine Porcedda, ancienne chef d’agence dans le fret express aérien, décide de se reconvertir dans le portage salarial. Son grand besoin d’indépendance l’a conduite naturellement vers la création d’entreprise. D’une pierre trois coups : elle opte pour le portage salarial, la franchise et RH Solutions.

Construction du projet


Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Après un BTS en commerce international et une école de commerce et de gestion, j’ai travaillé pendant plusieurs années comme chef d’agence dans le fret express aérien dans les DOM, à la Réunion et en Martinique. J’ai ainsi pu consolider mes bases dans le management et la gestion de centres de profit. Un peu lassée par le management « direct », j’ai décidé de réorienter ma carrière professionnelle vers les métiers du conseil en gestion d’entreprise. En 2011-2012, j’ai donc suivi une année d’études universitaires à l’Université d’Angers pour valider une certification de consultante en management. J’ai finalement choisi le portage salarial qui me permet d’apporter mes conseils à des porteurs de projets indépendants. A ce stade, la création d’une entreprise est devenue une évidence pour moi pour deux raisons principales, d’une part pour l’indépendance qu’elle procure mais également pour conserver ma polyvalence : gestion, comptabilité, commercial, etc.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Mon désir d’exercer comme consultante en gestion d’entreprise m’a ouvert de multiples possibilités dont celle de la franchise. En consultant le site de l’APEC spécialisé dans l’emploi des cadres, j’ai découvert RH Solutions, le concept du portage salarial et celui de la franchise. J’ai été confortée par une formule qui me correspondait bien. La franchise est pour moi un bon moyen d’entreprendre avec une grande liberté d’action mais aussi avec du soutien, des conseils, des outils de travail et le bénéfice des expériences du franchiseur et des autres franchisés.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Sa proximité, son côté humain, le fait de nous « imposer des règles » tout en nous laissant beaucoup de libertés. Je l’ai démarché en lui envoyant un mail puis tout s’est très vite enchaîné. Les valeurs humaines de mon franchiseur et sa façon de travailler sont proches des miennes. Travailler ensemble a été presque une évidence. Lors du premier rendez-vous, il m’a demandé de réaliser un business plan sur Angers, la ville où je comptais m’installer. Cette première rencontre, l’étude de marché, le business plan, le montage financier et la création de la société se sont succédé de fin juillet à fin septembre 2012.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Mon profil de généraliste, mes compétences commerciales, mon goût des relations humaines et mes expériences de gestionnaire de centres de profit sont des atouts qui ont vraisemblablement joué en ma faveur.

Quotidien du franchisé


En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

J’ai suivi une formation théorique et pratique de 10 jours en octobre dernier au cours de laquelle j’ai renforcé mon approche commerciale et technique du portage salarial ainsi que les modalités de gestion du personnel. Je travaille beaucoup avec les autres franchisés, nous échangeons des conseils de gestion, des avis sur les résultats… En cas de difficultés, je peux appeler directement le siège de RH Solutions, à Toulouse et j’ai à ma disposition, comme tous les autres franchisés de l’enseigne, le logiciel de gestion ELIOT. C’est un outil informatique de gestion développé par le franchiseur, qui est parfaitement adapté à l’activité du portage salarial et qui m’a permis d’être opérationnelle et efficace très rapidement dans mon activité.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisée ?

J’apprécie le fait de ne pas avoir de lien de subordination avec des salariés. Je travaille en toute autonomie mais sans être jamais seule. En fait, je suis tout le temps entourée, par le siège, les autres franchisés, ou lorsque je démarche les particuliers… La conjoncture actuelle favorise le portage salarial et je trouve ce métier passionnant. J’ai les avantages sans les inconvénients en matière de relations humaines et de management. En contrepartie, cela exige un investissement personnel important.

Dernières actualités