Restauration : RED D’HIPPO mise sur le snacking haut-de-gamme

2012-02-22T13:32:00+02:00

22.02.2012, 


imprimer

Décliné du concept Hippopotamus, Red d’Hippo allie restauration à table et restauration rapide, pour satisfaire les consommateurs de plus en plus pressés. « L’idée est venue du besoin des clients de manger de plus en plus vite. Le temps moyen du déjeuner est de seulement 31 minutes aujourd’hui, contre plus d’1h30 il y a 50 ans !», explique Christophe Galvin, chef de projets pour le groupe Flo. Pour gagner du temps, le menu proposé est très court : 4 entrées, 13 plats et 6 desserts au choix. En outre, un prix unique a été décidé pour les entrées et les desserts, ce qui accélère la prise de décision du client. La qualité des produits n’est pourtant pas mise de côté. « La marque Hippopotamus et ses 150 restaurants nous a donné de la légitimité sur le créneau de la viande grillée. Nous nous positionnons aujourd’hui sur le snacking haut-de-gamme, en ne proposant que des viandes de race du terroir français », précise Christophe Galvin. Un corner de vente à emporter permet même aux clients les plus pressés de repartir avec leur burger, seul produit proposé pour l’instant sous ce format, avec cuisson à la demande.

Le premier restaurant Red d’Hippo a ouvert à la Défense (92) en décembre 2010, et à Neuilly-sur-Seine (92) en octobre 2011. L’ouverture d’un troisième établissement en franchise est prévue en Gare de Lyon (75) sous peu. « Nous souhaitons intensifier notre présence dans les gares et les aéroports, en plus des zones d’activité tertiaires. Dans cette optique, nous travaillons sur l’élaboration d’un menu enfant, indispensable sur ce type de zone d’implantation », souligne le chef de projets du groupe Flo. L’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros sur sa première année activité, et espère continuer à se développer à ce rythme.

Propos recueillis au Sandwich & Snack Show 2012 

Dernières actualités