Franchise restauration rapide : l’Institut QUICK désigne le lauréat de la 1ère bourse de recherche

2012-10-08T09:43:00+02:00

08.10.2012, 


imprimer

Quick, réseau européen de restauration rapide positionné sur le hamburger, a créé en 2008 l’Institut Quick, entité de réflexion et de recommandation en matière de responsabilité sociale pour trois thématiques : les ressources humaines, l’environnement, la nutrition et la qualité.
Le jury d’experts a élu à l’unanimité Robert Ngueutsa, chercheur en psychologie du travail et des organisations, pour son projet « Déterminants psychosociaux de l’engagement des équipiers des restaurants Quick dans des comportements hygiéniques et sécuritaires. » Il s’agit du lauréat de la 1ère bourse de recherche lancée par l’Institut Quick sur le thème de l’hygiène et de la sécurité alimentaire.

« Je suis heureux que mon projet ait été sélectionné par le jury et très ému de recevoir ce prix. C’est un plaisir d’être porteur d’un projet qui valorise la collaboration entre l’université et l’entreprise. La réponse que ce projet propose aux préoccupations de Quick montre très bien qu’au-delà d’alimenter les théories, la recherche universitaire dispose des éléments de réponse aux problèmes concrets des entreprises. C’est en tout cas ce que nous essayons de faire dans le cadre de nos travaux de recherche en psychologie du travail et des organisations à Grenoble. Je souhaite que ce projet soit un exemple de plus qui conforte l’intérêt des entreprises pour les docteurs », déclare Robert Ngueutsa.

La bourse de recherche de l’Institut Quick, d’une valeur de 25 000 euros, d’une durée d’un an, a pour vocation d’apporter de nouveaux éclairages sur la maîtrise du risque infectieux dans la filière alimentaire. Elle vise à mieux comprendre la perception des risques et la mise en pratique des recommandations d’hygiène dans la restauration rapide et ainsi à améliorer les connaissances des déterminants humains impactant la qualité tout au long de la chaîne alimentaire.

« Le lancement de cette première bourse de recherche sur la sécurité et l’hygiène alimentaire s’inscrit dans le prolongement de nos collaborations avec différentes écoles et universités pour promouvoir l’innovation et faire évoluer le secteur de la restauration rapide. Nous sommes heureux de soutenir le projet de recherche original et ambitieux de M. Ngueutsa, qui permettra, j’en suis certain, d’apporter de nouvelles perspectives concrètes sur la mise en pratique des recommandations d’hygiène et de sécurité dans les restaurants », se réjouit Jacques-Edouard Charret, président du groupe Quick.

Groupe européen de restauration rapide, Quick est principalement présent en France, en Belgique et au Luxembourg. Avec 19 000 collaborateurs travaillant sous enseigne, le parc compte, au 31 décembre 2011, 493 restaurants. En 2011, le groupe Quick a réalisé un chiffre d’affaires à la marque de 982 millions d’euros.

Dernières actualités