Franchise restauration : QUICK réalise une étude pour contrer les préjugés sur la restauration rapide en France

2010-06-18T09:26:00+02:00

18.06.2010, 


imprimer

Quick, réseau de restauration rapide, observe depuis quelques années une dégradation de l’image de ce type d’alimentation, considérée comme déséquilibrée. Partant de ce constat, l’enseigne a commandé à un sociologue de l’alimentation, le professeur Jean-Pierre Corbeau, une étude visant à détecter les préjugés sur ce mode de restauration.
Le premier paradoxe est que 42 % des personnes déclarent rester entre 30 min et 1h dans ce restaurant qui se veut rapide. L’étude fait aussi ressortir que le restaurant « hamburger » fait partie du panel culinaire français : en effet, seulement 8 % des 15-25 ans n’en fréquentent jamais. De plus, ce type de restaurant représente pour cette tranche d’âge « un lieu de construction de l’autonomie de l’adolescent » et même « un lieu de convivialité et de sociabilité ».
Créé en Belgique en 1971, Quick compte plus de 360 restaurants en France et plus de 17000 collaborateurs.
 

Dernières actualités