Le commerce spécialisé se rétracte en avril, selon PROCOS

2014-05-28T14:01:00+02:00

28.05.2014, 


imprimer

L’activité du commerce spécialisé se rétracte en avril, c’est ce qu’annonce la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé Procos, dans son enquête de panel mensuel. Le secteur termine le mois à -1,2 % par rapport à avril 2013, à périmètre comparable.

« Le décalage du calendrier des vacances scolaires a pu jouer, rapporte la fédération. La zone C, qui inclut l’Académie de Paris, bénéficiait de 16 jours de vacances en avril 2014, contre 3 en avril 2013. A l’inverse, les conditions météorologiques se sont révélées plus favorables cette année », poursuit-elle.

Premières affectées par cette baisse d’activité, les moyennes surfaces de périphérie. Elles finissent le mois à -2,8 %. Les boutiques, elles, ont mieux résisté, explique la fédération.

Côté secteurs, tous les feux sont au rouge à l’exception de la culture et des loisirs, qui connaissent une embellie, ainsi que de l’équipement de la personne qui finit le mois étal.
« Finalement, l’activité du commerce spécialisé poursuit sa timide progression, en finissant à +1 % en cumul sur les quatre premiers mois de l’année », rapporte Procos.

La fédération représente 260 enseignes du commerce spécialisé - près de 60 000 points de vente et 735 000 emplois qui ont réalisé 93,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

Dernières actualités