Publi-interview franchisés

Y. et D. Zemmour (Point Soleil) : « Nous avons tout de suite été écoutés et pris au sérieux »

2013-06-19T08:19:00+02:00

19.06.2013, 


imprimer

Franchisés Point Soleil, Yohan et David Zemmour n’ont pas encore trente ans mais une entreprise prospère entre les mains. Les deux frères ont racheté une succursale de l’enseigne de salons de bronzage à Puteaux (92) en juin 2012. Témoignage.

Yohan et David Zemmour, Point Soleil
Crédits photo : Droits réservés
Yohan et David Zemmour, franchisés Point Soleil à Puteaux

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateurs d’entreprise ?

Après un BEP, un BAC pro et un BTS vente, j’ai passé sept ans au sein de l’enseigne automobile Volvo, en tant que responsable gestion et développement flotte. De son côté, mon frère David a travaillé dans la grande distribution puis en tant qu’agent immobilier. Nous nous sommes toujours très bien entendus, et au début de l’année 2012, nous avons commencé à envisager sérieusement de monter un projet ensemble.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Créer en franchise comporte plusieurs avantages : nous bénéficions de la notoriété de la marque, nous sommes suivis, aidés et formés. C’est un mode de développement un peu plus cher que la création isolée mais il induit également plus de sécurité.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Au début de notre réflexion, David et moi nous étions intéressés au service aux entreprises. Le problème était que nous devions tout de suite embaucher du personnel pour faire marcher l’entreprise, ce qui n’était pas possible financièrement. Nous avons découvert Point Soleil sur Internet, et le concept nous a plu. Nous avons pris rendez-vous avec le franchiseur, nous avions préparé un dossier en béton. Nous avons été reçus par le développeur au centre situé rue Turbigo, à Paris. Nous avons d’abord été séduits par le centre et la bonne ambiance qui semblait régner dans l’équipe. Nous avons présenté notre parcours et notre projet et nous avons tout de suite été écoutés et pris au sérieux malgré notre jeune âge. Cette confiance tout de suite installée entre Point Soleil et nous a beaucoup pesé dans la balance.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Nous avons montré que nous étions sérieux, motivés et dynamiques. Mon expérience dans l’automobile m’a permis d’acquérir des qualités de gestionnaire, et David, ancien agent immobilier, avait la « tchatche », le côté commercial. Ces compétences ont convaincu Point Soleil de notre complémentarité. Une fois le contact établi, tout est allé très vite. Nous étions partis sur une création, mais Point Soleil nous a tout de suite parlé d’une possibilité de reprise de succursale à Puteaux (92), une ville dans laquelle nous avons longtemps habité et que nous connaissons bien. Nous avons visité le centre. Tout était très concret tout de suite, et les craintes que nous avons pu avoir ont été très vite balayées. Nous avons signé un contrat de réservation et avons rapidement obtenu un financement. C’était parti !

Quotidien du franchisé

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

Le bronzage est un métier règlementé. Pour pouvoir exercer, nous avons passé un diplôme UV, qui nous a permis de nous former à l’utilisation des appareils UV, conformément au décret n° 97-617 du 30 mai 1997. Une fois ce diplôme obtenu, nous avons suivi la formation initiale de Point Soleil : d’une durée d’une semaine, elle couvre aussi bien les volets informatique que produits, accueil, hygiène ou technique. Nous avons également été immergés dans des centres « pilotes », ce qui nous a permis d’être immédiatement opérationnels à l’ouverture de notre centre. De plus, Point Soleil met en place des modules de formation continue tout au long de l’année, auxquels nous pouvons nous inscrire dès que nous le souhaitons. En cas de difficulté, la tête de réseau est très réactive. Les petits soucis que nous avons rencontrés, inhérents à toute ouverture de centre, ont été réglés extrêmement rapidement. Nous pouvons aussi participer à la vie du réseau, ce qui est très appréciable. Par exemple, je fais partie de la commission marketing de l’enseigne : c’est très important pour moi de m’impliquer, et j’aime avoir la possibilité de donner mon avis ! D’ailleurs, au niveau marketing, Point Soleil est très dynamique. L’enseigne propose quasiment une offre par mois. Nous pouvons aussi réaliser nos propres opérations : nous sommes par exemple en partenariat avec les comités d’entreprise de plusieurs sociétés voisines du centre.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Nous travaillons énormément : David et moi nous relayons, chacun étant présent au centre une demi-journée. Mais nous sommes ouverts 7 jours sur 7, de 8h30 à 21h du lundi au samedi et de 10h à 20h le dimanche, ce qui fait de grosses journées. Depuis notre ouverture en juin 2012, nous avons fermé le centre 3 jours seulement. Nous ne pensons pas encore aux vacances ! Mais nous pouvons compter l’un sur l’autre, et c’est vraiment agréable de travailler pour nous. Maintenant, nous pensons à embaucher un employé pour nous relayer dans le centre, d’autant plus que je viens de devenir papa. Et à terme, nous envisageons l’agrandissement de notre centre, voire l’ouverture d’une seconde unité…

Dernières actualités