Vidéo tête de réseau

S. Roy (Point S) : « Nos adhérents sont nos actionnaires »

2014-06-10T08:06:00+02:00

10.06.2014, 


imprimer

Point S est présent sur le territoire national depuis plus de 40 ans et se développe sous forme de coopérative. Retour sur la stratégie de cette enseigne spécialisée dans l’univers automobile avec Stéphane Roy, responsable développement national.

Une coopérative dans le secteur auto

Créée dans les années 1970 à l’initiative d’indépendants, la coopérative spécialisée dans l’entretien auto et les pneumatiques Point S a su « garder sa philosophie de commerce associé » au fil des ans, assure Stéphane Roy, responsable du développement national. « Nos adhérents sont nos actionnaires, et le président du conseil d’administration est également l’un de nos adhérents. »


Une enseigne, trois concepts

A l’origine spécialisé dans les pneumatiques, le réseau Point S a élargi la gamme de ses prestations : « Sous une même enseigne, nous avons décidé de développer trois concepts distincts : l’entretien rapide, le centre auto et la partie industrielle », explique le responsable du développement, qui ajoute : « Voilà pourquoi le réseau recherche aussi bien des créateurs d’entreprise que des personnes déjà établies sur le terrain, que ce soient des propriétaires de centres auto, de centres pneumatiques ou d’entretien rapide."


Conditions d’accès au réseau

Pour rejoindre Point S, plusieurs facteurs entrent en jeu. D’abord, l’emplacement (souhaité ou existant) : il doit être cohérent par rapport à la stratégie globale de l’enseigne. Il faudra également que le nouvel adhèrent achète des actions, à l’instar de tous les membres, d’un montant de 2 000 euros afin de devenir actionnaire de Point S.

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2014 par Mustafa Curlu (Widoobiz)

Dernières actualités