Vidéo

C. Rollet (Point S) : « Garder l’indépendance du chef d’entreprise »

2012-06-26T09:04:00+02:00

26.06.2012, 


imprimer

Réseau expert de l’entretien automobile, Point S développe son concept dans 26 pays. Christophe Rollet, directeur général de l’enseigne, présente les avantages de son modèle lors du Salon des Entrepreneurs de Lyon 2012.

Spécialiste du pneumatique et de l’entretien rapide de véhicules, Point S compte 425 points de vente en France et plus de 2 500 unités à l’étranger. Le réseau est uniquement composé d’entrepreneurs indépendants : « garder l’indépendance du chef d’entreprise est essentiel pour se sortir des difficultés de la concurrence », estime Christophe Rollet, le directeur général de Point S. Tous actionnaires du groupe, les adhérents décident des actions globales à entreprendre. « C’est beaucoup plus facile de mener la politique générale de l’enseigne quand on la décide », ajoute Christophe Rollet. Le développement actuel de l’enseigne se tourne vers l’international via des licences de marque et des master-franchises. Depuis 2011, le groupe s’est implanté dans les pays scandinaves, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud. Sur le territoire national, le réseau continue son déploiement. En Rhône-Alpes, où son siège est installé, l’ouverture d’une dizaine de centres est prévue. « Nous avons estimé qu’il serait plus "démocratique" de descendre le siège dans la région lyonnaise pour se rapprocher de nos franchisés », précise Christophe Rollet. Les candidats issus du milieu de l’automobile ont un profil intéressant mais l’enseigne propose également un accompagnement pour les entrepreneurs étrangers au secteur.

Dernières actualités