Restauration embarquée : la SNCF change de prestataires à bord de ses TGV

2013-11-13T15:15:00+02:00

13.11.2013, 


imprimer

La SNCF le rendait public en août dernier, désormais elle le met en œuvre dans tous ses TVG : le changement de prestataires pour son offre de restauration embarquée a débuté le 4 novembre.

Désormais, ce n’est plus l’Italien Cremonini mais le Français Newrest, associé pour l’occasion à Elior, qui a la charge de l’offre de restauration à bord des TGV. « La plus grande évolution, explique Olivier Sadran, président de Newrest, c’est l’introduction de marques dans la nouvelle carte. Cela permet de donner des repères aux clients et de les sécuriser. »

Parmi les nouveaux prestataires, monop’daily, de l'enseigne de supérettes de centre-ville Monoprix, tient une place de choix, avec 6 menus pour le petit déjeuner et le déjeuner. « De cette façon, nous sommes présents dans les gares mais aussi à bord », se félicite Stéphane Maquaire, président du directoire de Monoprix.

Autres nouveautés : des viennoiseries de chez Paul, du café Illy, des chocolats chauds Angelina, des jus de fruit Innocent, des produits Michel et Augustin ou encore des plats Boco, cuisinés par des chefs étoilés.

La carte sera renouvelée 4 fois par an et a pour but d’accroître les ventes à bord (la SNCF a enregistré 16 millions d’achats dans ses TGV cette année). Le déploiement de cette nouvelle offre, lui, sera progressif. Il s’accompagne d’un réaménagement des voitures-bars, comme l’explique Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyages : « les produits seront mis en avant dans des vitrines et les cartes disposées de façon à être facilement accessibles. »

Dernières actualités