Publi-interview adhérents

A. Diesnis et N. Rouillon (Passion Beauté) : « On est chez nous, avec la force d’une belle enseigne »

2014-12-10T08:03:00+02:00

10.12.2014, 


imprimer

Nicolas Rouillon, 34 ans, exprime les motivations qui ont présidé à la création, le 18 octobre 2013, de la parfumerie-institut Passion Beauté à Carentan (50), dirigée par sa compagne Audrey Diesnis, 30 ans, et gérée conjointement avec leur troisième associé Olivier Marie, 54 ans.

Audrey et Nicolas, Passion Beauté
Crédits photo : Droits réservés
De gauche à droite Nicolas Rouillon, Audrey Diesnis et Olivier Marie, adhérents Passion Beauté à Carentan (50).

Construction du projet


Qu'est-ce qui vous a motivés à devenir créateurs d’entreprise ?

Audrey et moi étions déjà créateurs chacun de notre côté. Après un cursus en esthétique, conduit jusqu’au brevet professionnel, Audrey a créé son propre institut de beauté indépendant. Issue d’une famille d’entrepreneurs, l’origine de sa vocation était un peu "génétique". Elle était de surcroît animée par une conviction forte : celle d’aider ses clientes à se sentir belles. Quant à moi, après mon BTS vendeur-conseiller-chef de rayon, j’ai travaillé dans différentes enseignes de sport. J’avais l’ambition d’ouvrir une boutique, et ma rencontre avec Olivier Marie, 54 ans actuellement, a finalement débouché sur la création d’une holding dans laquelle nous sommes associés, et qui chapeaute deux magasins indépendants de chaussures et de textile.

Nos commerces respectifs tournaient bien, mais ma compagne et moi avions la volonté de créer une entreprise en commun. Or, aucune parfumerie n’était implantée à 35 kilomètres à la ronde autour de Carentan (50). Nous avons rapidement compris que les grandes marques de parfum sont accessibles uniquement aux grandes enseignes, et nous avons entamé un rapprochement avec trois d’entre elles, dont Passion Beauté.


Pourquoi avoir créé en coopérative ?

La coopérative présente de nombreux avantages, inexistants dans le commerce indépendant : une centrale d’achats, un numéro de téléphone dédié à chacun des services supports de l’enseigne, de constants échanges au sein du réseau, et un gain de temps inestimable. Nous avons pu élaborer un savant montage juridique et financier qui a permis à Audrey de créer sa parfumerie-institut Passion Beauté, et nous avons maintenu nos activités antérieures respectives. Pour Passion Beauté, Audrey s’occupe de la clientèle et manage trois employées, Olivier Marie a pris en charge la comptabilité, et je gère les stocks et les opérations marketing. Lorsque l’enseigne réunit annuellement en séminaire l’ensemble du réseau, 70 % des décisions sont déjà prises par le comité directeur, et il nous reste à voter sur le principe : un homme/une voix. Nous sommes sollicités ponctuellement pour représenter la marque sur les salons, répondre aux journalistes, mais nous sommes libres, tout en étant efficacement suivis par une équipe d’animation "qui tient la route".


Choix de l’enseigne


Qu'est-ce qui vous a séduits chez Passion Beauté ?

"Passion Beauté" est un beau nom, très expressif, et c’est le premier atout de la marque ! Olivier s’est rendu seul au premier rendez-vous avec l’enseigne, et nous avons assuré à trois le second entretien. Ensuite, la direction s’est déplacée pour visiter le futur local de notre parfumerie, situé en plein centre-ville. Alors que les banques refusent généralement d’accorder un crédit relatif à l’achat du stock, nous avons apprécié de pouvoir bénéficier d’un prêt de la Socorec pour financer un premier stock évalué à 180 000 euros. Dans un domaine où ce sont les fournisseurs qui sont en position de force, particulièrement pour les plus grandes marques de parfum, l’efficacité de notre centrale d’achats est cruciale.


Comment avez-vous convaincu Passion Beauté ?

Notre provenance régionale nous a conduits à nous présenter avec humilité. Or, après analyse de nos chiffres d’affaires respectifs, l’enseigne a rapidement perçu l’intérêt d’implanter une parfumerie-institut à Carentan, et plus particulièrement dans le centre-ville, qui concentre la majeure partie du business.  Carentan n’accueillait alors aucune enseigne en "franchise", hormis l’hypermarché Leclerc, au statut de groupement coopératif. Déjà très implantés commercialement dans cette ville, nous avions l’ambition d’en développer l’activité, et de la dynamiser. Passion Beauté nous a suivis dans notre volonté et à aucun moment nous n’avons eu le sentiment d’avoir été testés.

Quotidien des adhérents


En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

L’enseigne assure une aide précieuse au démarrage, pour monter le business plan, obtenir un financement, dénicher un local intéressant, etc. La formation délivrée est intensive et bien ciblée. Sur une période de deux mois non consécutifs, Passion Beauté  nous envoie dans les parfumeries gérées par des adhérents qui sont davantage experts dans l’une ou l’autre des différentes facettes de notre activité, y compris au niveau informatique. Deux personnes à la direction d’enseigne sont également à notre service pour nous assister sur le plan informatique, et prennent la main à distance sur notre ordinateur pour résoudre tout problème.

Audrey et moi avions déjà géré du personnel, mais nous avons cependant souhaité suivre la formation management, qui s’est déroulée à Nogent (94), à la direction d’enseigne. Les marques que nous vendons imposent à notre personnel d’être formé en permanence, et chacune de nos conseillères ressort de chaque stage complètement "boostée" au plan commercial. Régulièrement, les animateurs réseau se déplacent dans nos parfumeries-instituts, et on se sent réellement soutenus. Les adhérents qui sont demandeurs peuvent se réunir au niveau régional pour échanger sur leurs problématiques et solutions respectives. Une fois par an, l’enseigne nous propose de réaliser un focus sur une parfumerie Passion Beauté qui accepte l’analyse constructive. Plusieurs adhérents se déplacent alors pour diagnostiquer les points forts et les points faibles du point de vente concerné.

Plus généralement, les opérations commerciales sont fixées à l’année par la tête de réseau. Actuellement, une publicité Passion Beauté passe avant et après la célèbre série télévisée "Plus Belle La Vie". En complément, nous sommes libres d’organiser nos propres campagnes locales : spots radio, campagne de sms, etc., aidés en cela par le service marketing de l’enseigne.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie d’adhérents ?

Nous nous sentons très libres dans notre activité Passion Beauté. On est chez nous, avec la force d’une belle enseigne. Comme dans toute surface commerciale de proximité, il nous faut cependant être très présents sur site, car les clients apprécient d’avoir un contact avec les responsables. Audrey et moi veillons par conséquent à mettre systématiquement en avant les compétences de notre équipe, d’autant plus que nous avons conservé nos activités antérieures. Nous avons investi dans la totalité de l’immeuble qui abrite notre parfumerie, afin d’habiter juste au-dessus de celle-ci. Dès que notre Passion Beauté aura pris son envol, nous envisagerons la création d’un second point de vente, afin de favoriser la gestion du stock et la synergie commerciale.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Passion BeautéL'unique groupement de parfumeurs indépendants

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités