Puériculture : Orchestra reprend Home Market, filiale belge de Saint Maclou

2014-05-23T18:01:00+02:00

23.05.2014, 


imprimer

Le spécialiste de puériculture, Orchestra, veut accentuer sa présence dans le nord de la France.

Cap au nord. Après la collection belge Prémaman, achetée en 2012, le groupe Orchestra, spécialiste de la puériculture, de la maternité et de la mode enfantine, vient de prendre le contrôle de Home Market. La filiale belge du groupe Saint Maclou compte 230 salariés, dont 180 dans le réseau de magasins. Elle pèse environ 8 % du chiffre d’affaires d’Orchestra. Cette acquisition va permettre à l’enseigne, dont le siège se trouve dans l’Hérault à Saint-Aunès, à l’est de Montpellier, de disposer d’un réseau de 40 magasins succursales supplémentaires.

« Nous allons développer d’un seul coup sur le marché belge notre concept de mégastore, en ayant accès à des points de vente de plus grande surface, mieux situés que les actuels ex-Prémaman », précise Pierre Mestre, président et actionnaire majoritaire. Après la fermeture de doublons, une vingtaine de points de vente sera créée, tous situés au Luxembourg et en Belgique. Le total déploiera 55 000 m², à 85 % en puériculture.

Centre commercial géant

Autre dossier chaud dans le Nord : la prospection d’une quinzaine d’hectares, pour y construire, d’ici à la fin 2015, 40 000 mètres carrés d’entrepôts logistiques et un centre commercial géant autour de l’enfant, sur le modèle du siège de l’entreprise. « Nous sommes encore très peu représentés dans le nord de la France », ajoute Pierre Mestre. Le projet représente un investissement d’environ 35 millions d’euros et induit de 200 à 300 emplois à terme. Le dirigeant enchaîne, le 22 mai prochain, trois rendez-vous avec des agglomérations du Nord, incluses dans un triangle Lille-Valenciennes-Mons.

Orchestra n’en oublie pas pour autant ses racines latines. Fin 2013, le vaisseau amiral de Saint-Aunès (32 000 mètres carrés, 600 salariés) a été acheté pour 30 millions d’euros. Cette année, 4 millions sont injectés en logistique mécanisée. Enfin, Pierre Mestre souhaite étendre ce site, qui explose sous le poids de la croissance. En 2014, plus de 56 millions de vêtements devraient y être conditionnés dans les entrepôts situés à côté d’un magasin, au lieu de 50 millions l’an dernier. L’extension in situ, privilégiée, est triplement contrainte - inondabilité, à cheval sur trois communes et en partie sur la réserve foncière de l’autoroute A9, toute proche. Un site à Gérone, en Espagne, de l’autre côté des Pyrénées, est également à l’étude.

Présent dans 50 pays, Orchestra réalise un chiffre d’affaires de 458,5 millions d’euros en 2013-2014 (exercice clos en février), en progression de 23,3 % par rapport à l’exercice précédent. Le parc compte 485 unités à l’enseigne Orchestra (dont 264 en France), 110 à l’enseigne Prémaman (dont 91 au Belux) et 6 à l’enseigne Baby 2000.

Hubert VIALATTE,Les Echos, le 21/05/2014

 

Dernières actualités