Opinion : OPTIC 2000 défend les opticiens contre les ventes de lunettes sur Internet

2013-12-16T16:36:00+02:00

16.12.2013, 


imprimer

Dans un communiqué, Didier Papaz, président-directeur général du groupe d’opticiens-lunetiers Optic 2000, s’est insurgé contre les déclarations du ministre délégué à l’économie sociale et solidaire Benoit Hamon, selon lesquelles la vente de lentilles et de lunettes par internet rapporterait un milliard d’euros de pouvoir d’achat aux Français.

« Sur un secteur qui emploie environ 100 000 personnes et qui pèse 6 milliards d’euros, de telles mesures provoqueront à court terme une baisse de 16 % du marché et mécaniquement la perte d’au moins 16 000 emplois. A l’heure où les plans sociaux sont devenus de véritables affaires d’Etat et où la courbe du chômage est une préoccupation quotidienne, j’ai du mal à entendre le ministre de la consommation annoncer un tel plan social !», a-t-il déclaré.

Pour sa défense, le groupe Optic 2000 met en avant le prix de ses équipements, à partir de 39 euros pour des unifocaux et une correction simple, 119 euros pour des verres progressifs, « soit des prix équivalents à ceux proposés par les sites en ligne », explique le communiqué.

De plus, le groupe met en avant le service fourni par les opticiens, qui au-delà du simple acte de vente, vérifient les ordonnances, pratiquent des examens de vue, prennent les mesures du visage, gèrent le montage des lunettes et le tiers payant. « Il est impossible par internet d’ajuster un équipement, d’effectuer un centrage précis, de faire des réglages nécessaires à un bon confort de la monture… C’est pourquoi Optic 2000 a fait le choix de créer un site internet marchand permettant aux consommateurs de faire leur choix en ligne avec une garantie de prix bas tout en nécessitant le passage en magasin pour effectuer la mise au point de l’équipement. L’opticien, au-delà, d’être un commerçant est également un professionnel de santé diplômé. »

Optic 2000 compte actuellement 1 200 points de vente en France. L’enseigne fait partie du groupe éponyme, qui gère également les marques Optic 2000 Suisse, Audio 2000 et Lissac Enseigne.

Dernières actualités