Publi-interview franchiseur

I. Baraille (Maxauto) : « Une équipe de 7 ou 8 personnes aide le franchisé à ouvrir son centre »

2009-08-10T08:53:00+02:00

10.08.2009, 


imprimer

Grâce à ses prestations de généraliste multi-marques et ses produits à prix négociés, Maxauto bénéficie d’un positionnement idéal dans les petites et moyennes villes. L’apport initial du franchisé - 100 000 euros - est rentabilisé au bout de 2 à 3 ans.
Rencontre avec Isabelle Baraille, responsable des ressources humaines chez Maxauto.

Isabelle Baraille, Maxauto
Crédits photo :
Isabelle Baraille, responsable des ressources humaines chez Maxauto

Intérêt du concept

Originalité et pertinence du concept


Créée en 1970 à Angers, l’enseigne Maxauto est spécialisée dans l’entretien, l’équipement et la réparation automobile. Depuis notre rachat par le groupe Norauto en 2004, nous avons modernisé notre concept autour du principe de « centres automobile » : une partie atelier pour le service et un espace magasin pour la distribution de pièces, à un bon rapport qualité-prix. Pour ce faire, nous bénéficions de la centrale d’achats et des entrepôts du groupe, qui livrent directement chaque centre Maxauto.

Avec un parc de véhicules particuliers vieillissant – 9 ans en moyenne -, les Français apprécient notre expertise en travaux de mécanique lourde.


Pourquoi avoir choisi la franchise comme mode de développement ?


Développée en franchise depuis 1986, notre enseigne fédère aujourd’hui 75 centres, dont seulement 5 en propre. A la différence des succursales, qui nécessitent le recrutement de toute l’équipe, la franchise permet de se développer plus rapidement en confiant la gestion quotidienne des sites aux franchisés. D’où l’importance du choix de la personne ! Nous sélectionnons en priorité de bons commerçants, ayant envie de créer leur entreprise dans un réseau qui a fait ses preuves. Nous recrutons aussi bien d’anciens salariés de l’industrie qui souhaitent se lancer à leur compte après un plan social, que des professionnels du secteur automobile provenant de concessions ou d’enseignes concurrentes.


Facteurs de rentabilité et de pérennité du concept


Pour les consommateurs, la voiture reste très importante dans les petites et moyennes villes. Grâce à nos prestations de généraliste multi-marques, les franchisés Maxauto ont un positionnement idéal. De plus, avec l’appartenance au groupe Norauto, ils bénéficient de meilleures conditions d’achat sur tous les produits, ce qui a fortement contribué à l’augmentation de la rentabilité de leurs centres. Par ailleurs, une nouvelle action commerciale est lancée toutes les 3 semaines, ce qui facilite les ventes. L’objectif principal de notre enseigne est d’assurer notre pérennité via des emplacements de qualité : nous ne recherchons pas des investisseurs mais des hommes de terrain, qui feront de Maxauto leur activité principale. L’apport initial, de 100 000 euros, est rentabilisé au bout de 2 à 3 ans.

Transmission du savoir-faire

Formation initiale


Les candidats pré-sélectionnés commencent par passer 3 ou 4 jours dans un centre Maxauto, afin de tester leur implication et valider leur candidature. Une fois le contrat signé, les franchisés partent pendant deux mois dans l’un de nos centres pilotes et s’essaient à tous les postes : caisse, commande de stock, réception atelier, plan de vente… Ils peuvent aussi suivre cette formation en alternance pour s’occuper en parallèle de la progression de leur projet d’ouverture – banque, chantier, etc. S’ensuit une semaine de formation théorique, qui rassemble 5 ou 6 futurs franchisés, pour aborder les ressources humaines, le contrôle de gestion, le marketing, les achats, l’atelier et l’environnement – notamment le traitement des déchets (pneus, batteries, huile, etc.). Comme ils en sont tous au même stade de leur projet, ils peuvent ensuite continuer à échanger sur les différentes étapes de leur création d’entreprise.


Un centre Maxauto, c’est…
900 000 euros de chiffre d’affaires (CA médian)
300 m² de surface de vente
5 baies en atelier soit une surface de 700 m2
9 collaborateurs
10 % de femmes chef d’entreprise
17 % de multi franchisé

Aide au lancement


Un projet nécessite généralement au moins 18 mois de mûrissement. Nous aidons le franchisé à trouver son emplacement, mais ne lui imposons jamais un terrain. Nous pouvons également l’assister dans le recrutement de son équipe. Dans le cadre de l’accompagnement à l’ouverture, une équipe de 7 ou 8 personnes intervient pour aider le franchisé à réaliser les premières commandes de produits, aménager son magasin, et former les équipes aux outils informatiques. La semaine avant ouverture, des experts ateliers expliquent notamment aux mécaniciens le « cercle de la méthode », c’est-à-dire les normes de sécurité et de protection à respecter. Enfin, la nouvelle équipe du franchisé passe une semaine dans un autre centre pour se familiariser avec le fonctionnement de Maxauto. Elle est ainsi formée AVANT l’implantation en magasin.

 

 


Assistance durant les premiers mois


Lors de la première semaine d’ouverture, un expert de Maxauto - soit un ancien franchisé aujourd’hui salarié, soit un directeur de succursale - reste sur place la semaine complète afin d’accompagner le franchisé et son équipe dans le démarrage et reste très disponible durant les premiers mois d’ouverture. Par ailleurs, nos 5 directeurs de secteur organisent une rencontre physique par mois avec les franchisés de leur zone. Selon les besoins, des experts du siège peuvent également être sollicités sur des points particuliers comme le marketing ou l’informatique.


Points-clés de votre accompagnement jusqu’à la fin du contrat


Nous avons mis en place une hotline, qui permet aux franchisés de poser des questions à nos experts à tout moment. De plus, nous organisons une réunion régionale par trimestre, qui regroupe une vingtaine de franchisés, pour échanger sur les produits et les activités. L’ensemble du réseau se retrouve également au cours d’une réunion nationale annuelle et d’un congrès de 3 jours tous les deux ans. Enfin, des commissions publicité réunissent deux fois par an une dizaine de franchisés volontaires pour donner leur avis. Lorsque nous lançons de nouveaux produits ou prestations, nous travaillons toujours en phase test avec des franchisés volontaires, qui retransmettent ensuite les résultats au réseau. Soucieux de la qualité de notre service, nous organisons deux fois dans l’année des visites clients mystères et interrogeons chaque jour un client par centre ayant réalisé une prestation atelier permettant au franchisé de fidéliser ses clients.

Activité du réseau

Faits marquants en 2008


Maxauto a ouvert 8 nouveaux centres l’année dernière. Etant parti d’Angers, le réseau s’est principalement développé dans l’Ouest et le Sud de la France. En 2008, nous avons modifié notre programme de fidélisation client pour offrir plus d’avantages à nos clients et permettre aux franchisés de mieux les suivre et répondre à leur service. Enfin, nous avons lancé la « valise de diagnostic », qui permet de repérer tout type de panne de voiture, quelle que soit la marque, et de mettre à jour l’ordinateur de bord après les réparations.


Perspectives de développement pour 2009


Nous sommes sur une tendance de 10 ouvertures par an. Nous cherchons actuellement à nous développer sur toute la France, et plus particulièrement dans l’Est, où nous sommes encore peu présents. De plus, le réseau élargit ses activités dans la mobilité avec la vente de scooters. Autre nouveauté : à la demande des franchisés, nous avons développé une formation complémentaire en management et en gestion, qui sera lancée en octobre.


Signe majeur de la bonne santé de votre réseau


Notre réseau est en développement continu : de 51 centres en 2005, nous sommes passés à 75 centres en 2009 ! Mais nous restons un petit réseau, où la proximité favorise le dialogue. La meilleure marque de confiance de nos franchisés est qu’ils sont de plus en plus nombreux à ouvrir un 2e ou un 3e centre. Enfin, beaucoup de salariés se lancent eux-mêmes en franchise, ce qui prouve l’attractivité de notre concept. Dans une situation économique tendue, Maxauto, en assurant tout l’entretien et la réparation des véhicules, poursuit sa progression de chiffres d’affaires.


A lire également :

L'interview d'Isabelle Baraille : « Notre métier devient très technique et nécessite l’appui d’un réseau »

 

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Norauto FranchiseFranchisé Norauto, naturellement

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités