Publi-vidéo

T. Dardel (Mobalpa) : « Intégrer plus de dirigeants hors métier pour insuffler un vent nouveau au réseau »

09.09.2011, Vidéo commerciale, Studio TV Les Echos

imprimer

A la tête de 270 magasins, Mobalpa recherche des indépendants sous contrat de concession pour faire grandir son enseigne. Des opportunités à saisir, aussi bien en création qu’en reprise d’entreprise. Les explications de Thierry Dardel, directeur du développement du réseau.

Spécialiste de l’aménagement des pièces à vivre (cuisines, salles de bains, rangements), Mobalpa a pour ambition de répondre aux besoins des consommateurs en leur proposant un accompagnement, d’un bout à l’autre de leur projet. Présente sur le marché depuis 60 ans, l’enseigne bénéficie d’une excellente notoriété auprès du public. Les entrepreneurs indépendants qui rejoignent ce réseau bénéficient de plus de 25 ans d’expérience en matière de management de réseau. « Au-delà des outils que nous apportons (comme le logiciel 3 D, les tableaux de bords de pilotage d’activité, la formation de 9 semaines, ou l’aide au recrutement, etc.), le réseau fonctionne dans une ambiance de partage, qui fait de Mobalpa une véritable famille », explique Thierry Dardel, directeur du développement. Le savoir-faire de l’enseigne et les services qu’elle met à disposition des distributeurs indépendants permet d’atteindre un chiffre d’affaires d’1,3 million d’euros au bout de 3 ans d’activité en moyenne, « ce qui permet à chaque distributeur de vivre très correctement de cette activité. »


A terme, le réseau espère compter 310 points de vente. L’objectif de développement est important, d’autant plus que de nombreux concessionnaires prendront prochainement leur retraite. Pour ce faire, l’enseigne recherche des candidats qui ne soient pas forcément issus du métier de la cuisine : « nous souhaitons intégrer plus de dirigeants hors métier afin qu’ils insufflent un vent nouveau en matière de management et de commerce à notre réseau », souligne Thierry Dardel. Les qualités recherchés par l’enseigne sont le goût de la vente, du management et de l’opérationnel, 3 composantes essentielles pour réussir dans ce domaine. Pour rejoindre Mobalpa, un apport personnel minimum de 80 000 euros est nécessaire pour une création, et de 60 000 euros pour une reprise.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

MobalpaDes espaces pour mieux vivre

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités