Franchise Services : service « Remplacement » chez MICHEL SIMOND

2009-09-24T09:09:00+02:00

24.09.2009, 


imprimer

Michel Simond, réseau de cabinets d’affaires spécialisé dans la cession et l’acquisition d’entreprises et de commerces, propose un service Remplacement. Dédié aux activités de bar-tabac/presse/Française des Jeux/PMU et hôtels/bureaux (hôtels sans restauration), ce service inédit permet aux commerçants d’être remplacés par des professionnels le temps d’un week-end, des vacances, ou d’une absence prolongée. L’an dernier, ce service a connu une progression de 32 % par rapport à 2007.
La fermeture d’un commerce, même le temps d’un week-end, s’avère toujours délicate. On estime à 2 200 euros le chiffre d’affaires moyen perdu par jour de fermeture, auquel s’ajoute le risque de perte de clientèle. La sélection s’effectue avec rigueur. Les postulants au remplacement doivent avoir vendu leur affaire depuis moins d’un an. Pour une intégration optimale, ils sont affectés dans des établissements de taille similaire à celui qu’ils dirigeaient. Bien évidemment ils maîtrisent au mieux l’accueil de la clientèle et la gestion du commerce, tout autant que celle des stocks et l’enregistrement des paris (dans le cas des commerces PMU et Française des Jeux). Ils sont actuellement 250 anciens débitants ou cafetiers, seuls ou en couple, et sont mobiles sur l’ensemble de la France, Corse et DOM compris, pour des missions à partir de 3 jours ouvrables.
Le remplaçant est présent une journée avant la période de remplacement, ce qui lui permet de se familiariser avec l’établissement. Il reste également une journée après le retour du commerçant afin de lui restituer l’affaire dans les meilleures conditions. De plus, le remplaçant est salarié du commerçant pour une durée déterminée, qui lui verse directement un salaire et règle les frais de gestion à Michel Simond. L’hébergement et les frais de déplacement sont également à la charge du commerçant.
Créé en 1991, le réseau est aujourd’hui composé de 80 cabinets. Michel Simond a pour cœur de métier le secteur du CHR (Café/Hôtel/Restaurant), TPL (tabac/presse/loto) et BP (boulangerie/pâtisserie), Michel Simond s’est ensuite ouvert à l’ensemble des commerces, et plus récemment à la cession de petites entreprises.

 

Dernières actualités