Publi-interview franchisé

J-P.Perillat (MERCI+) : « Mon réseau dispose d'un process de recrutement rigoureux et très sélectif »

2009-11-04T01:05:00+02:00

04.11.2009, 


imprimer

A 47 ans, Jean-Philippe Perillat est un tout jeune franchisé. Son agence MERCI+ a ouvert ses portes en septembre 2009 à Toulon. Il a principalement rejoint ce réseau pour son expérience dans le secteur du service à la personne et sa réactivité.

Jean-Philippe Perillat
Crédits photo : Droits réservés
Jean-Philippe Perillat, franchisé MERCI+ à Toulon.

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

J’ai travaillé pendant de nombreuses années pour un groupe de la grande distribution, à des fonctions commerciales puis de directeur régional, où j’assurais l’encadrement des équipes de vente. Mon travail me plaisait mais mon rayon d’action était trop limité et je n’avais pas autant de responsabilités et d’initiatives que je l’aurais souhaité. J’ai donc eu besoin d’oxygène et l’envie de donner un nouveau souffle à ma carrière. J’ai alors créé une société de formation, que j’ai gérée avec un, puis deux associés, pendant trois ans.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

L’activité de ma PME fonctionnait bien, mais c’est l’association qui s’est mal passée. Nous avions en effet des divergences de vue. Je me suis donc décidé à créer seul, et, ayant lu de nombreux articles sur le secteur des services à la personne, cela m’est apparu comme une opportunité. Comme je ne connaissais rien à ce métier, je me suis dit qu’un réseau pourrait m’apporter le savoir-faire requis. Rejoindre une franchise était aussi la garantie d’attirer très vite une clientèle, ce qui me rassurait et allait me permettre d’être rapidement rentable.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Le choix de MERCI+ s’est fait sur différents aspects. Premièrement, c’est un réseau déjà bien installé, avec sept ans d’expérience et de nombreuses agences, d’où un savoir-faire établi et reconnu. Ils disposent par exemple de process de recrutement rigoureux et très sélectifs, ce qui m’a semblé important.
De plus, l’enseigne a été très réactive. Elle a donné suite très vite à ma candidature et a répondu à toutes mes questions. En l’espace de deux mois et demi, j’ai ainsi obtenu mon premier rendez-vous, signé mon contrat et ouvert mon agence. Et enfin, le contact humain s’est très bien passé, en particulier avec la responsable développement.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Mon expérience en tant que commercial et manager a été un atout. Le service à la personne est un métier où l’on est beaucoup sur le terrain, que ce soit pour démarcher la clientèle ou recruter le personnel. Comme j’avais déjà monté une entreprise, MERCI+ a constaté que j’étais capable de franchir le pas très vite.

Quotidien du franchisé

Comment avez-vous appliqué le savoir-faire de l’enseigne ?

J’ai suivi une formation complète au siège de MERCI+, au cours de laquelle la théorie était toujours suivie d’une application pratique, ce qui est selon moi essentiel. Par exemple, nous avons pu appliquer les méthodes de recrutement préconisées lors de journées de recrutement, où nous avons fait passer des entretiens à de vrais candidats.
Suite à cette formation, j’ai cherché mon emplacement et constitué mon dossier de financement. Comme j’avais déjà été chef d’entreprise, je n’ai pas éprouvé le besoin de me faire aider par le franchiseur sur ces aspects là.
Puis, dans le mois qui a suivi l’ouverture, la responsable développement est venu trois jours pour assurer un suivi et me donner des conseils sur les factures, le recrutement…


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Un mois et demi après l’ouverture, je suis satisfait des résultats obtenus. J’ai réalisé le double des objectifs commerciaux que je m’étais fixés. Si je continue ainsi, je pense atteindre le seuil de rentabilité en quatre à six mois, contre les douze mois prévus. En tant que franchisé, je me sens donc bien : je gère seul mon entreprise mais au moindre problème, MERCI+ est là pour répondre à mes questions.

Dernières actualités