Publi-interview franchisée

V. Piochon (Lynx RH) : « J’ai été séduite par la transparence que Lynx RH apporte dans sa communication »

2013-11-12T08:01:00+02:00

12.11.2013, 


imprimer

Véronique Piochon s’est appuyée sur 20 ans d’expérience en ressources humaines pour créer à Toulouse, le 2 septembre 2013, son cabinet Lynx RH de recrutement temporaire et permanent, spécialisé en fonctions supports.

Véronique Piochon, franchisée Lynx RH
Crédits photo : DR
Véronique Piochon, franchisée Lynx RH

Construction du projet

Ce qui vous a motivée à devenir créateur d’entreprise ?

J’ai débuté dans le secteur des ressources humaines grâce au travail temporaire. Après avoir assuré différentes missions, j’ai intégré, durant quatre ans, l’agence d’intérim qui m’employait régulièrement. Ensuite, j’ai rejoint un grand groupe dans lequel, durant une vingtaine d’années, j’ai pu évoluer, et ce jusqu’aux fonctions de responsable des ressources humaines et de manager. Puis, j’ai souhaité faire reconnaitre mes acquis dans le cadre d’une VAP (validation des acquis professionnels). Celle-ci m’a permis de suivre, tout en travaillant, un Master 2 « Management des ressources humaines et stratégie d’entreprise ». Ce diplôme, obtenu en 2006, a donné un nouvel élan à ma carrière. J’ai notamment créé une unité commerciale à Toulouse (31) avec la responsabilité du recrutement et de l’accompagnement de 150 collaborateurs. A 50 ans, j’ai eu envie de créer ma propre activité de consultante RH. Afin de valider cette piste, j’ai occupé ce poste en cabinet durant une année. Enfin, j’ai eu l’opportunité durant onze mois de prendre la responsabilité d’une agence de travail temporaire, spécialisée dans l’insertion. J’ai alors retrouvé le dynamisme du monde de l’intérim et conforté mon choix.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

J’étais parfaitement consciente des risques et du stress inhérents à la création d’entreprise. Par ailleurs, j’avais toujours travaillé en équipe, et je redoutais la solitude du créateur. La solution était de rejoindre un réseau de professionnels, afin de m’appuyer sur leur notoriété, et de bénéficier de services déjà développés (informatique, communication, etc.). Dès le départ, j’ai également choisi de m’entourer de deux associés-futurs collaborateurs.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Peu de franchises, actuellement, conjuguent les spécificités du recrutement traditionnel et celles de l’intérim. L’une des enseignes approchées nous communiquait ses informations au compte-gouttes, et la confiance n’était pas au rendez-vous. A l’inverse, nous avons été séduits par la transparence que Lynx RH apportait dans sa communication. De plus, le positionnement de Lynx RH sur les profils spécialisés, et non généralistes, répondait à mon expertise des métiers supports, présents au sein de toute entreprise. Enfin, nous avions le choix de notre implantation à Toulouse, et nous avons opté pour le secteur Ouest.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Nous n’avons pas eu besoin de convaincre Alexandre Pham et Rémy Sultan, co-présidents du groupe Alphyr (qui gère également l’enseigne Aquila RH, ndlr), que nous avons rencontrés au siège de Lynx RH. Les choses se sont faites naturellement. Notre parcours professionnel au sein d’entreprises privilégiant fortement la notion d’équipe et la relation client les a convaincus.

Quotidien du franchisé

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

Notre démarche proactive nous avait permis de comprendre les bases du métier, avant même de rencontrer Lynx RH. Nous avons cependant beaucoup apprécié le témoignage de confiance de Rémy et Alexandre, qui nous ont transmis, dès le lendemain de notre premier rendez-vous, tous les outils nous permettant de construire notre prévisionnel d’activité. De même, avant de signer le contrat de franchise, ils nous ont proposé de passer une semaine dans leur agence pilote parisienne, pour que nous puissions apprécier les méthodes de sourcing, de recrutement, et d’organisation en général. Nous avons ainsi pu valider que la réalité du terrain correspondait bien au discours préalablement tenu. Début septembre, nous avons suivi une formation sur les bases du métier. Nous avons particulièrement apprécié que les intervenants Lynx RH soient nos futurs interlocuteurs au quotidien. En effet, durant cette formation, nous avons pu tisser une vraie relation de confiance, qui a facilité nos échanges ultérieurs. Toute l’équipe Lynx RH est très réactive. Afin d’assimiler progressivement la méthodologie et les contenus, nous puisons également dans une « boîte à outils » informatique, très complète. A l’occasion du suivi mensuel, la direction du groupe organise un déjeuner avec les deux agences Lynx RH (profils spécialisés) et les deux agences Aquila RH (profils généralistes) présentes à Toulouse, nous permettant ainsi de mettre en œuvre une meilleure synergie en réponse aux demandes locales.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisée ?

L’investissement en temps et en énergie est très important au démarrage. En effet, il faut être doté d’une grande capacité de travail, pour découvrir les différents outils de l’enseigne et s’y adapter, mais également pour conquérir notre clientèle. En retour, je ressens l’immense satisfaction de travailler pour moi, d’être un chef d’entreprise indépendant, sans être pour autant isolée. Au sein de la franchise, nous bénéficions d’une forme de liberté de décision, et nous demeurons les « boss » dans notre cabinet. Au-delà de la création de mon propre emploi, je me sens utile en contribuant à créer le lien entre des candidats compétents et le marché caché du travail.

Dernières actualités