Coopérative : LYNX OPTIQUE déploie son nouveau concept

2010-03-17T12:21:00+02:00

17.03.2010, 


imprimer

Enseigne du groupe Guildinvest (Krys, Vision Plus, Lun’s), le réseau Lynx Optique s’est lancé dans une vaste stratégie de développement. Dès 2009, l’enseigne a décidé de passer du modèle de la franchise à celui de la coopérative, afin de « lever les freins en termes de coûts et de structure juridique », explique Franck Deschamps, directeur de Lynx Optique. De fait, le réseau affiche une bonne santé économique, avec une croissance de son chiffre d’affaires de 2,2 % en 2009, contre 0,5 % pour l’ensemble du marché.


Valoriser le savoir-faire des opticiens

Ce développement se poursuit en 2010 à travers un travail sur la marque. « Avec 10 800 magasins en France, l’optique est un marché concurrentiel, mais peu segmenté : les consommateurs ne voient pas la différence entre les enseignes. Les opticiens sont considérés comme de simples marchands de lunettes », regrette Franck Deschamps. Pour se démarquer, l’enseigne a donc fait appel à une agence de design, Stories, pour élaborer un nouveau look dans les magasins, le « Black Concept ». Les façades et l’aménagement intérieur ont été repensés afin de valoriser le savoir-faire des opticiens tout en mettant en avant les marques, principal atout de l’enseigne. Après des tests concluants dans les unités pilotes de Lyon et Dieppe, le concept, qualifié de « lumineux, spacieux et moderne », est en cours de déploiement. « Sur les 7 magasins déjà équipés, le chiffre d’affaires a progressé de 20 % en moyenne : 12 % sont liés à l’arrivée de nouveaux clients et 8 % à l’augmentation du panier moyen », se félicite Franck Deschamps. Un magasin sur 4 devrait avoir adopté le concept d’ici fin 2010.


S’inscrire dans un « parcours shopping »

« Un consommateur renouvelle habituellement ses lunettes tous les 3,8 ans. Nous voudrions l’amener à accélérer ce rythme », explique Stéphanie Prévost, responsable marketing et communication. Avec 70 % d’implantations en centres commerciaux, l’objectif de l’enseigne est de s’inscrire dans un « parcours shopping », en proposant aussi bien des marques propres avec des offres « premier prix » que des griffes prestigieuses comme Prada ou Kenzo. « Nous ne sommes pas une enseigne de luxe : nous mettons le luxe à la portée de tous », poursuit Stéphanie Prévost.
Le réseau Lynx Optique compte à ce jour 135 points de vente (118 en France et 17 à l’étranger). Il ambitionne d’atteindre 200 magasins dans l’Hexagone d’ici 5 ans, avec un rythme de 12 ouvertures par an, dont 8 « adhésions » (ralliement d’opticiens indépendants ou provenant d’une enseigne concurrente). L’enseigne cible en priorité les villes de plus de 50 000 habitants telles que Marseille, Nice, Nantes, Strasbourg, Rennes, Reims, Lille, Grenoble ou Amiens.

Dernières actualités