Publi-interview tête de réseau

F. Naudé (Les Moulins Bleus Restaurant) : « Nos restaurants ont enregistré une croissance de 18 % en moyenne pour ce début d’année »

2014-07-04T08:02:00+02:00

04.07.2014, 


imprimer

Né en 1997 en Moselle, le concept de restauration traditionnelle Les Moulins Bleus s’inspire de l’univers méditerranéen, avec une offre grill, pizzas et salades. Aujourd’hui, le réseau se développe en licence de marque et compte 7 restaurants en France. Présentation de l’enseigne par son fondateur, Franck Naudé.

Franck Naudé, fondateur Les Moulins Bleus Restaura
Crédits photo : Droits réservés

Quelle est l’originalité de votre concept ?

"Les Moulins Bleus" est un concept de restauration thématique à base de grill, pizzas et salades, fortement marqué par une notion de "manger bien", avec des produits sains composés de légumes grillés et assaisonnés d’huile d’olive. Dans l’assiette comme dans la décoration de nos restaurants, le style méditerranéen est très présent. Déjà à l’ouverture du premier établissement à Metz (57) en 1997, ce côté méridional était fort. En 2011, à Thionville (57) tout d’abord, nous avons totalement revu le concept pour y apporter une dimension moderne. Sont alors nés "Les Moulins Bleus Côté Azur" : nous nous sommes inspirés des maisons situées en front de mer, avec de grandes baies vitrées et des voilures en terrasse. En résumé, le réseau a conservé son empreinte méditerranéenne, tout en poussant le concept vers une touche plus contemporaine, ce qui fait aujourd’hui sa grande originalité par rapport à la concurrence. En effet, nous avons beaucoup travaillé pour cultiver cette différence, en matière de décoration d’abord, mais aussi pour tout ce qui concerne l’expérience client. Par exemple, tous nos restaurants sont équipés d’un système audio perfectionné qui diffuse une musique style "lounge", donnant à l’espace un côté piano-bar. Les luminaires, quant à eux, sont tels que nos adhérents peuvent jouer avec la lumière ambiante en fonction du moment de la journée ou de l’atmosphère souhaitée. Enfin, nous proposons un ticket moyen accessible à 20 euros, ce qui nous permet de toucher une large clientèle.


Quelle est la valeur ajoutée par rapport au marché ?

Choisir le concept Les Moulins Bleus, c’est opter pour un type de restauration attractif, qui touche un large public et ne se situe pas sur un marché de niche. Alors que le contexte économique s’avère difficile, ce paramètre importe fortement. Aussi, au moment où la restauration à table réalise des résultats médiocres, nos établissements ont enregistré une croissance de près de 18 % en moyenne par rapport à l’année précédente ! Une performance qui nous conforte vis-à-vis du succès de notre concept. En effet, au sein du réseau, nous sommes convaincus que, pour séduire le client, nous devons lui offrir dans nos restaurants un plat et une ambiance qu’il ne peut retrouver chez lui. Bref, nous devons surprendre le consommateur pour perdurer et faire que dans une dizaine d’années, le concept Les Moulins Bleus sera toujours au goût du jour.

Parallèlement à cela, la tête de réseau met à la disposition des adhérents un ensemble d’outils pour faciliter leur quotidien. Il y a deux ans, par exemple, nous avons créé un Intranet sur lequel les entrepreneurs peuvent retrouver tous les manuels opératoires, les fiches techniques produits, une partie ressources humaines avec tous les contrats de travail, une caisse en ligne allant jusqu’à la remise bancaire ou encore une messagerie pour échanger entre nous. Nous avons également mis au point en interne un logiciel qui permet de piloter en temps réel son restaurant, mais aussi de construire de plannings prévisionnels en fonction de différents paramètres (météo, événement spécifique, etc.) et ainsi anticiper, les années suivantes, les pics de trafic ou les périodes plus creuses. Un outil incontournable pour réajuster efficacement les plannings de l’adhérent et le mettre à l’abri de toute surprise.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

Chez Les Moulins Bleus, nous distinguons deux cas de figure, selon que l’adhérent est un restaurateur de métier ou un néophyte. Dans le premier cas, nous proposons à l’entrepreneur 4 semaines de formation initiale en immersion dans l’un de nos établissements, ainsi que 3 journées en bureau pour tout ce qui concerne la partie théorique. Dans le second cas, nous avons à cœur de ne pas lancer l’adhérent avant qu’il ne soit réellement prêt à ouvrir son restaurant. De fait, nous prenons le temps de le former, soit deux à trois mois en moyenne, et au-delà s’il le faut. Le but est qu’il découvre toutes les fonctions clés, de la cuisine au service en salle, en passant par la gestion des ressources humaines et des stocks. Notre rôle est d’accompagner l’entrepreneur durant sa phase de lancement, mais aussi à l’ouverture et tout au long de sa vie dans le réseau.

Quel bilan faites-vous de l’année écoulée et quelles sont vos perspectives de développement ?

Aujourd’hui, le réseau Les Moulins Bleus compte 7 restaurants en France, dont 4 succursales. Un établissement est en cours d’ouverture et nous sommes en discussion pour un projet d’implantation à Nancy (54). Notre objectif est de recruter 2 à 3 adhérents par an afin de mailler le territoire national petit à petit. Notre avantage est que nous n’avons pas d’exigences particulières en matière d’emplacement : nos restaurants sont implantés aussi bien en zones commerciales, de loisirs ou en centre-ville et tous fonctionnent bien !

L’important est que la surface soit comprise, idéalement, entre 280 et 350 mètres carrés (hors emplacement spécifique type région parisienne), un parking à proximité et une terrasse.


Quels profils recherchez-vous ?

Nous ne recherchons pas à tout prix à recruter des personnes issues du milieu de la restauration car, comme expliqué précédemment, la tête de réseau se charge de la formation nécessaire pour réussir son affaire. En revanche, pour rejoindre Les Moulins Bleus, il faut avoir des qualités de commerçant, il faut aimer les gens : gérer un restaurant est un métier difficile et technique et, pour ne pas le rendre pénible, il faut pouvoir se nourrir de la relation avec l’autre, que ce soient les clients ou le personnel, cela devient ainsi le plus beau métier du monde. La devise des Moulins Bleus : « Notre métier, c’est de vendre du bonheur !»

A noter, enfin, qu’à partir de 2015 nous ferons une campagne spécifique pour  les indépendants possédant déjà un fonds de commerce et souhaitant rejoindre une enseigne.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Les Moulins Bleus RestaurantRéussir ensemble!

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités