Les secteurs

Voyage : changement de direction pour Thomas Cook France

30.04.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

L'incertitude quant au devenir de la filiale française de Thomas Cook s'est de nouveau accrue hier. Thomas Cook France a en effet annoncé le départ de sa dirigeante, Rachel Picard, alors même que le voyagiste britannique en difficulté envisage la cession de l'entreprise et par là même son désengagement de l'Hexagone dans le cadre de sa revue stratégique en cours ( « Les Echos » du 12 avril). Rachel Picard, appréciée tant en interne qu'en externe, avait succédé en octobre 2011 à Denis Wathier, dont elle était jusqu'alors le bras droit. Son départ n'a fait l'objet d'aucune explication officielle. En interne, la future ex-numéro un de Thomas Cook France a précisé quitter la société à la fin du mois d'avril, et ce d'un commun accord avec la maison mère.


Un marché déprimé

Dans un communiqué, Thomas Cook France a, en revanche, indiqué que sa direction générale sera désormais assurée par la responsable Europe de l'Ouest du groupe, Susan Duinhoven. Cette dernière a confié à Yves Martin « une mission de transition pour l'accompagner dans la gestion et le développement des activités du groupe en France ».


Jusqu'alors PDG de Store Electronic Systems, Yves Martin était connu dans le monde du tourisme pour avoir oeuvré de 1997 à 2002 au Club Méditerranée, dont il a été directeur général adjoint et membre du directoire. Agé de cinquante-trois ans, ce diplômé de Sciences po Paris et de Harvard est aussi un connaisseur du monde de la distribution pour avoir eu différentes fonctions au sein du groupe Casino.

Selon une source, la durée de la mission d'Yves Martin, qui était à pied d'oeuvre dès hier, est très flexible, pouvant s'étaler sur « plusieurs semaines à plus d'un an ».

Le dossier Thomas Cook France est pour le moins complexe pour sa maison mère, qui mène depuis quelque temps des discussions avec ses banques afin de mettre en place un nouveau plan de financement.

Le marché français des voyages à forfait est déprimé depuis la mi-janvier 2011, début du printemps arabe. L'absence de reprise pèse d'autant plus lourd que Thomas Cook France est le premier réseau intégré de distribution de produits touristiques - avec près de 700 agences, dont 300 en propre -, mais aussi le numéro deux du « tour operating », derrière TUI France, qui regroupe notamment Nouvelles Frontières et Marmara. A cela s'ajoute le phénomène de désintermédiation, avec l'essor du commerce électronique.

A ce stade, « rien n'est décidé », assurait hier une source bien informée.


Christophe PALIERSE, Les Echos, le 25/04/2012

Dernières actualités