Les secteurs

Vente à distance : 3 Suisses va supprimer près de 300 emplois

10.05.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le plan de restructuration des enseignes grand public du groupe de vente à distance va se solder par 280 suppressions de postes, sur 4 000 salariés.


Le plan de modernisation annoncé par 3 Suisses International en décembre dernier ( « Les Echos » du 24-25 décembre 2010) et concernant ses enseignes grand public ( « B to C », business-to-consumer) autour de quatre axes - le Web, la logistique, le système d'information et la relation client - se précise. Il va générer un total de suppressions d'environ 280 postes sur un effectif total de 4 000 salariés en France pour cette branche du groupe. Cette réorganisation, que va permettre la mise en place du nouvel outil informatique baptisé Vinci - un investissement de 40 millions d'euros de 2010 à 2014 - doit permettre d'alléger les structures.


La suppression de 30 postes dans les services achats et marketing a été annoncée chez Blanche Porte lors d'un comité d'entreprise (CE) vendredi. Ce même jour, le groupe a informé les différents CE de sa branche grand public du transfert des services de relation client de Blanche Porte (basé à Tourcoing), de Vitrine Magique (Croix) et de Becquet (La Chapelle-d'Armentières) sur le site de celui de 3 Suisses France à Croix. Ce transfert concerne 250 salariés.


Appel à départs volontaires

« L'objectif est de professionnaliser tous les services autour de la relation client et d'être les meilleurs en termes d'accueil », explique Eric Faintreny directeur général adjoint de 3 SI en charge de ce pôle « B to C ». Ainsi, actuellement, une réponse à un courriel prend entre 24 et 48 heures. « Notre but est que ce délai tombe à moins de quatre heures », ajoute le dirigeant.


Début avril, c'était chez 3 Suisses France qu'était annoncée la suppression de 48 postes aux achats et 47 au marketing. Dans ces deux entreprises, ces suppressions passent par un appel à des départs volontaires, dont les modalités sont encore à définir société par société avec les partenaires sociaux, qui ont refusé la constitution d'un comité central d'entreprise regroupant les enseignes grand public.


En février le groupe avait annoncé la fermeture en France des 35 boutiques Espaces et Espaces boutiques, les relais catalogue de 3 Suisses France, qui emploient un total de 150 salariés. La direction du groupe a indiqué souhaiter favoriser « la cession des fonds de commerce avec reprise du personnel ».


Rationaliser sa logistique

Enfin, sur le plan de la logistique, la demande de permis de construire du nouvel entrepôt est en cours de dépôt. Le groupe va rationaliser sa logistique, répartie aujourd'hui sur 6 sites, en construisant un nouveau centre logistique à Hem, juste à côté de Mondial Relay, filiale du groupe dédiée à la livraison des colis. Il devrait être opérationnel fin 2012. Trois des sites actuels seront alors fermés. Mais la totalité de l'effectif (1 237 personnes) sera conservée.


« Ce plan de modernisation, d'une enveloppe totale de 70 millions d'euros, doit ramener les entreprises de ce domaine "B to C" à la rentabilité », a rappelé Eric Faintreny. Sans préciser l'échéance qu'il s'est fixée.


Nicole Buyse, Les Echos, le 09.05.2011

Dernières actualités