Les secteurs

Urbanisme commercial : un centre commercial géant réveille le nord de Paris

27.04.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le centre commercial le Millénaire, ouvert aujourd'hui à Aubervilliers, offrira 56 000 mètres carrés d'enseignes. Il s'inscrit dans un vaste chantier qui verra les anciens entrepôts des portes de Paris se transformer en milliers de logements et de bureaux.


C'est le plus gros centre commercial construit en France depuis dix ans. Et c'est aussi la figure de proue d'un quartier promis à un grand avenir, la plus vaste friche industrielle aux portes de Paris. Après quinze années de batailles, le centre commercial le Millénaire ouvre ses portes ce matin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Un paquebot de 56 000 mètres carrés de commerces et de 17 000 mètres carrés de bureaux pour lequel ses promoteurs, Icade et Klépierre, ont fait le pari que, malgré la crise, et malgré sa fermeture dominicale, cette offre saura trouver son public. L'ensemble complétera au Nord-Est la ceinture des centres commerciaux autour de Paris. « Il y a un million de personnes vivant à moins de dix minutes en transport et le centre accueillera à terme de 12 à 14 millions de visiteurs annuels », remarque Laurent Morel, le président du directoire de Klépierre.


Pour l'heure, le pari peut sembler optimiste : le quartier où perdure pour un temps encore un enchevêtrement d'entrepôts, n'a, malgré sa proximité avec le canal Saint-Denis, rien de très attractif. A terme, cependant, ce sera l'un des quartiers les plus prometteurs du Nord parisien : entre les portes de la Villette et de la Chapelle, 600 hectares seront redessinés d'ici peu : logements, bureaux, commerces, transports, université. « L'un des plus gros chantiers urbains de France », selon Jacques Salvator, le maire d'Aubervilliers. Dans cette optique, le Millénaire est, selon le député de Seine-Saint-Denis Patrick Braouezec, « plus qu'un centre commercial, un projet urbain de liaison avec Paris ». Pour Aubervilliers, la discrète, ce nouveau quartier sera l'occasion de renouer le fil avec Paris : trois stations de métro sont prévues d'ici à 2016, un projet de couverture du périphérique est à l'étude, ainsi que le grand campus Condorcet. Autour du Millénaire, les promoteurs sont déjà à pied d'oeuvre : Icade a construit 100 000 mètres carrés de bureaux, et le quartier figure, avec Saint-Ouen, dans la « short-list » de Veolia, en quête d'un nouveau siège.


Revitaliser le centre-ville

Au total, Icade a prévu de bâtir dans la zone Saint-Denis-Aubervilliers-nord de Paris, de 1 à 1,5 million de mètres carrés de bureaux. A titre d'exemple, la Défense compte 4 millions de mètres carrés. De l'autre côté du périphérique, les choses sont moins avancées, et rien n'émergera avant 2013, mais Paris nourrit de grandes ambitions : plusieurs zones commerciales, où viendront s'installer notamment les 3 000 salariés de la BNP ; de 2 000 à 2 500 logements minimum, des écoles, un immense cinéma UGC, une gare RER... « Il y aura près de 10 000 habitants et 25 000 emplois », rappelle-t-on à l'hôtel de ville. L'émergence de cette zone suscite toutefois des inquiétudes. Le Millénaire a déjà payé d'un retard de plusieurs années sa proximité avec Paris. « Des commerçants parisiens ont déposé des recours contre le permis de construire », raconte Jacques Salvator. Ils ont obtenu que la surface de l'hypermarché soit ramenée de 12 000 à 4 100 mètres carrés. Le maire d'Aubervilliers redoute, lui, que ce nouveau quartier ne déséquilibre sa ville. Comme à Montreuil, le risque existe que la ville se scinde en deux, avec un côté bobo aux portes de Paris et un quartier plus éloigné de la capitale qui vieillit mal. Pour l'éviter, Aubervilliers et Saint-Denis devraient dévoiler dans les prochaines semaines des propositions concrètes pour revitaliser le centre-ville et soutenir ses commerçants. Un programme auquel Icade et Klépierre apporteront 2 millions d'euros.


LAURENCE ALBERT, Les Echos, le 27.04.2011

117 magasins ouvrent au public ce matin

117 magasins accueillent le public ce matin, sur les 140 enseignes prévues. « Les autres ont encore des travaux à achever, explique le dirigeant d'Icade, Serge Grzybowski. Nous avons commercialisé 95 % des emplacements. » Parmi les enseignes sélectionnées, on trouve les poids lourds habituels : Carrefour, la FNAC, Zara, Boulanger... Cependant, avec 4 100 m², Carrefour jouera la carte de la proximité, et pas celle du grand hypermarché « locomotive ». Par ailleurs, « 35 % des enseignes sont pour la première fois dans un centre commercial français, souligne le patron de Klépierre, Laurent Morel. Soit elles n'étaient pas en France avant, comme le leader italien du vêtement OVS, soit elles n'étaient pas en centre commercial, comme Kiabi ».

Le Millénaire ne sera pas ouvert le dimanche, sauf ses 7 ou 8 restaurants, dont les terrasses donnant sur le canal constitueront la seule composante « loisirs » du centre commercial. Il n'a pas de cinémas et la Cité de l'image a renoncé à ouvrir. Icade et Klépierre cherchent un autre usage aux 7 000 m² qui lui étaient réservés.

Myriam Chauvot, Les Echos, le 27.04.2011

Dernières actualités