Les secteurs

Uniqlo : le roi japonais de l'habillement réalise une croissance record malgré la crise

09.04.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Fast Retailing, le groupe japonais propriétaire d'Uniqlo, a vu ses ventes progresser de 32 % au premier semestre de son exercice. Un record. Son résultat net a, lui, bondi de 56 %. Le géant nippon poursuit l'internationalisation de sa marque phare, dont 76 % de l'activité sont encore réalisés au Japon.


Ce sera son plus grand magasin dans le monde. Après New York, Londres et Paris, la marque japonaise Uniqlo va inaugurer le 15 mai son nouveau vaisseau amiral à Shanghai. Il doit lui servir de base pour conquérir le reste de l'Asie, un marché prioritaire sur lequel le géant japonais veut ouvrir « de façon agressive des boutiques dans les années à venir ». L'enseigne, positionnée sur un style simple à petits prix, en compte déjà une trentaine en Chine et autant en Corée du Sud.

Le groupe Fast Retailing, propriétaire d'Uniqlo, sa marque phare, de Princesse tam.tam et Comptoirs des Cotonniers, poursuit son expansion internationale à grands pas. Il a ouvert la semaine dernière son premier point de vente Uniqlo en Russie, à Moscou. Aujourd'hui encore, la marque ne dispose que de 125 boutiques hors du Japon sur 918 au total et réalise 76 % de ses ventes dans son pays d'origine.

Pour atteindre son objectif de devenir en 2020 le leader mondial de l'habillement, devant ses rivaux Gap, H&M ou Zara, Fast Retailing étend son réseau partout dans le monde. Les résultats du premier semestre 2010 (septembre 2009 à février 2010) du groupe présidé par le milliardaire Tadashi Yanai confirme le succès de cette stratégie. Grâce à des ventes 2 fois supérieures à ses prévisions hors de son marché historique, Fast Retailing a vu son résultat net bondir de 56 % sur la première partie de son exercice, à 55,4 milliards de yens (442 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires semestriel a, lui, progressé de 32 %, pour atteindre 471 milliards de yens (3,8 milliards d'euros). C'est la plus forte croissance enregistrée par le groupe depuis des années. Ses vêtements Heattech pour se protéger du froid ont fait un carton. Rien qu'au Japon, indique l'entreprise, 47 millions de pièces se sont vendues contre 27 millions l'hiver dernier. Dans l'Archipel, ses ventes au premier semestre à nombre comparable de magasins ont ainsi progressé de 13 %.


Cinq ouvertures en projet à Paris

Le mois de mars a cependant stoppé net ce développement soutenu, avec un recul de 16,4 % des ventes à surface de vente égale. Une baisse que l'entreprise japonaise explique par « un temps exceptionnellement froid », qui aurait dissuadé les clients de sortir pour faire des courses.

La première semaine d'avril a déjà montré des signes de reprise. Du coup, le géant nippon a revu à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de son exercice clos fin août. Il mise désormais sur un résultat net annuel de 71 milliards de yens (568 millions d'euros) contre 67,5 milliards attendus jusque-là. Son chiffre d'affaires devrait, lui, progresser de 22 %, pour s'établir à 834 milliards de yens. En France, après le succès de son premier magasin phare ouvert à Paris en octobre, Uniqlo a décidé d'accélérer le rythme. Cinq ouvertures sont en projet dans la capitale d'ici à deux ou trois ans.


Dominique Chapuis, Les Echos, 09.04.2010

 

Dernières actualités