Les secteurs

Travaux et habitat : Chausson Matériaux renforce son actionnariat familial

25.04.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le quatrième négociant français de matériaux de construction a levé 29 millions d'euros auprès de plusieurs fonds pour racheter ses parts au groupe irlandais CRH.


Le négociant de matériaux de construction Chausson Matériaux, basé à Fenouillet, près de Toulouse, vient de racheter les 35 % de son capital pris par le groupe irlandais de matériaux CRH en juillet 2008. CRH avait fortement abondé les fonds propres de Chausson Matériaux pour l'aider à se désendetter avant d'aborder la baisse d'activité de la construction, en 2009, et la réduction du délai de paiement des fournisseurs à 60 jours. Le pacte d'actionnaires prévoyait le rachat des titres en 2015 ou une montée de CRH dans le capital. Chausson Matériaux a pu racheter les titres plus tôt que prévu, en empruntant et en augmentant le capital du holding Financière CM de 29 millions d'euros, apportés pour un tiers par les fonds régionaux IXO Private Equity et Irdi Midi-Pyrénées, BNP Développement et IPO (CM-CIC Capital Finance) fournissant le solde. Les fonds détiennent 11,2 % du capital, les frères Pierre-Georges et Philippe Chausson, 88,2 % (65 % auparavant), et le personnel, 0,6 %.


Projets d'agences

« Nous sommes plus que jamais indépendants et prêts à participer à la consolidation du secteur », affirme le directeur général, Philippe Chausson. Le groupe a triplé de taille en 2003 en achetant les négoces de matériaux Melin, dans le Centre, et Marinier, en Paca, dont il a acquis tous les titres en 2008. Il est devenu ainsi le quatrième négociant français de matériaux de construction derrière Point P, Réseau Pro et Samse, à Grenoble. Il détient 220 magasins dans 46 départements de la moitié sud de la France, en Alsace et en région parisienne, où il n'a encore que trois agences. Les points de vente sont alimentés par 5 plates-formes logistiques. Chausson Matériaux a aussi une activité industrielle : il détient 8 centrales de béton prêt à l'emploi, 5 usines de préfabrication de blocs en béton et 2 usines de charpentes dans le Sud-Ouest.


Après avoir baissé de 11,6 % en 2009, son chiffre d'affaires a augmenté de 0,5 % en 2010, à 623 millions d'euros pour un résultat net de 22,3 millions. Avec la reprise de la construction, Chausson Matériaux prévoit un chiffre d'affaires de 680 millions en 2011, niveau proche de 2008 (701 millions). Le groupe, qui emploie 2 700 salariés, a dû adapter ses effectifs pendant la crise. Mais il a maintenu son Ebitda à 7,4 % en 2009, et 8,1 % en 2010.


Pour compléter sa couverture du territoire, il vient d'acquérir le petit distributeur Roulet Matériaux, en Corrèze (20 salariés et 4,5 millions de chiffre d'affaires). Il achètera en juin le fabricant de produits en béton Sumat, près de Clermont-Ferrand (22 salariés et 2,6 millions de chiffre d'affaires), dans lequel il prévoit d'investir 4 millions et de créer 20 emplois.


Le groupe a aussi des projets d'agences à Orléans, Lille, au Mans et en Rhône-Alpes. Il teste également une enseigne à bas coûts, Priba Matériaux, dont les deux premiers magasins ont ouvert en 2010 à Angoulême et à Avignon.


LAURENT MARCAILLOU, Les Echos, le 20.04.2011

Dernières actualités