Les secteurs

Transport: Dentressangle vise une acquisition hors d'Europe

04.03.2014, source : Les Echos.fr

imprimer

Avec seulement 5 % de ses 4,03 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés hors d’Europe en 2013, Norbert Dentressangle estime ne pas avoir un profil reflétant la mondialisation des échanges. Le numéro un français du transport routier et de la logistique, qui a publié le 26 février dernier ses comptes annuels, d’où il ressort un bénéfice net en très légère hausse de 0,6 %, à 70,1 millions d’euros, entend donc accélérer son internationalisation au-delà des limites du Vieux Continent.

D’ici à trois ans, « j’aimerais qu’on ait réussi une acquisition qui transforme la géographie du groupe, vers plus d’équilibre entre Europe et hors-Europe », a déclaré mercredi 26 février à l’AFP Hervé Montjotin, le président du directoire. Le groupe, qui a ramené sa dette financière nette à 456 millions au 31 décembre 2013, contre 489 millions un an plus tôt, « est en capacité financière à faire des mouvements importants », a-t-il ajouté.

L’an dernier, Norbert Dentressangle a poursuivi son expansion en Europe, avec l’ « intégration réussie des activités logistiques du groupe Fiege, en Italie et dans la péninsule Ibérique, et des activités "freight forwarding" [transitaire mandaté par l’expéditeur ou le destinataire d’une marchandise qui doit subir plusieurs transports successifs, NDLR] de Daher en France et en Russie ». Ces deux acquisitions représentent un chiffre d’affaires annuel de 200 millions d’euros.

Si l’activité du groupe reste tirée par l’activité logistique, qui « compense le retrait de la rentabilité opérationnelle en transport », c’est bien dans le « freight forwarding » que Norbert Dentressangle veut investir, en ciblant les Etats-Unis où il réalise un modeste chiffre d’affaires de 25 millions d’euros.

Antoine BOUDET, Les Echos, le 27/02/2014

Dernières actualités