Les secteurs

Toys" R" Us : le leader mondial du jouet va revenir en Bourse

02.06.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le distributeur américain de jouets cherche à lever jusqu'à 800 millions de dollars. Le groupe du New Jersey avait déjà été coté entre 1978 et 2005, date de son acquisition par les fonds d'investissement KKR, Bain Capital et Vornado.

Le distributeur américain de jouets cherche à lever jusqu'à 800 millions de dollars. Le groupe du New Jersey avait déjà été coté entre 1978 et 2005, date de son acquisition par les fonds d'investissement KKR, Bain Capital et Vornado.
Eldorado des enfants, Toys"R"Us va bientôt permettre aussi aux parents de jouer… en Bourse ! La plus grande chaîne de magasins de jouets dans le monde, avec 1.363 points de vente auxquels s'ajoutent 203 boutiques en franchise, a déposé vendredi une demande d'introduction à Wall Street. La démarche devrait permettre au groupe de Wayne (New Jersey) de lever jusqu'à 800 millions de dollars, afin de réduire sa dette. Au 30 janvier, son endettement à long terme atteignait 5 milliards de dollars.

Plutôt que d'une introduction, il s'agit en réalité d'un retour en Bourse. L'entreprise, fondée il y a soixante-deux ans par Charles Lazarus, a en effet déjà été cotée entre 1978 et 2005, date de son acquisition par les fonds d'investissement KKR, Bain Capital et Vornado Realty Trust pour 6,6 milliards de dollars. A l'époque, Toys"R"Us allait mal. Concurrencée par Wal-Mart et d'autres, la chaîne voyait en outre sa cible traditionnelle se restreindre, les enfants et adolescents lâchant de plus en plus tôt les jouets classiques pour les jeux vidéo et autres produits électroniques.

Les fonds acquéreurs ont restructuré l'affaire dès 2006 en supprimant 3.000 emplois et en fermant 75 magasins aux Etats-Unis. Il y a un an, ils ont aussi mis la main sur FAO Schwarz, dont l'enseigne new-yorkaise est considérée comme le plus grand magasin de jouets du monde. Une transaction qui a permis au groupe de se développer dans le haut de gamme.

Le résultat de ce travail ? Alors que l'entreprise avait perdu 384 millions de dollars en 2005, ses profits n'ont cessé de progresser depuis. Ils ont encore grimpé de 43 % lors du dernier exercice, à 312 millions de dollars, pour 13,6 milliards de ventes, un chiffre en légère baisse.

Dans un contexte difficile
« Aux Etats-Unis, en 2009, près de 70 % des foyers avec enfants de moins de douze ans ont été clients de nos magasins Toys"R"Us et 84 % des mères d'un premier enfant ont fait des achats chez Babies"R"Us », s'enorgueillit la société. Globalement, les fonds profitent aujourd'hui de la reprise américaine et utilisent les introductions en Bourse pour désendetter les sociétés dans lesquelles ils ont investi et en récolter les fruits. L'an dernier, KKR a déjà mis avec succès deux entreprises sur le marché boursier : le spécialiste des semi-conducteurs Avago Technologies et la chaîne américaine de distribution à bas prix Dollar General. L'opération Toys"R"Us s'inscrit toutefois dans un contexte difficile, la crise en Europe ayant conduit une vingtaine de sociétés à ajourner ou annuler leur arrivée en Bourse.

L. BO., Les Echos le 31.05.10
 


 

Dernières actualités