Les secteurs

Tourisme : Languedoc-Roussillon veut doubler la mise

12.08.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

La région va multiplier par deux en 2011 son budget tourisme en le portant à 30 millions d'euros. L'objectif prioritaire est de professionnaliser la filière qui représente 15 % du PIB et emploie 46.000 personnes.


La région a décidé de faire de l'activité touristique la priorité de son mandat : le budget 2010 qui était de 15 millions d'euros (7,6 millions en 2004) va être doublé en 2011. Objectif affiché : doubler le nombre d'emplois du secteur en répondant aux nouvelles attentes du marché. L'activité touristique représente aujourd'hui 46.000 emplois (dont 10.000 pour le seul tourisme d'affaires) soit 7 % de l'emploi régional. Il génère un chiffre d'affaires de 6,9 milliards d'euros soit 15 % du PIB régional contre 6,1 % du PIB en moyenne pour l'ensemble de la France. Le record de fréquentation établi en 2007 avec 102 millions de nuitées a été dépassé l'année dernière avec 103 millions de nuitées, une progression de 3 %. La période de pointe (14 juillet-15 août) représente à elle seule 55 % du chiffre d'affaires mais une « seconde saison » se confirme depuis quelques années en avril et mai. Le littoral concentre 60 % de l'offre d'hébergement. Cette saison 2010 s'annonce sous les mêmes auspices mais avec des touristes moins dépensiers.


Un site Internet de réservation

Le Languedoc-Roussillon est ainsi devenue la quatrième région touristique française avec 15 millions de visiteurs soit plus que le nombre de touristes cumulés du Maroc et de la Tunisie. La région doit toutefois accélérer la professionalisation de sa filière et élargir l'offre touristique afin d'attirer une nouvelle clientèle. Car si des opérateurs régionaux d'hôtellerie de plein air comme Village Center ou Yellow Village ont su se hisser au premier rang national, la quasi-totalité des opérateurs demeurent des entreprises artisanales ne disposant par exemple pas toujours d'une bonne visibilité sur Internet.

Dans le cadre de l'Agence de développement régional, une mission touristique vient donc d'être créée pour répondre à ces objectifs. La création d'un site unique de réservation a constitué la première initiative. La mission va également apporter un service d'ingénierie touristique pour faciliter l'arrivée d'opérateurs internationaux ou accompagner des initiatives régionales innovantes pour créer de nouveaux produits touristiques en direction d'une clientèle « haute contribution ». Par ailleurs le fonds de garantie créé par le conseil régional et Oséo a été étendu aux projets touristiques et la création de deux nouveaux lycées hôteliers a été programmée. Enfin, cette mission prendra également en charge la nécessaire rénovation des stations créées à l'initiative du général de Gaulle dans le cadre de l'aménagement du littoral des années 1970 (La Grande-Motte, Port-Leucate, Port-Barcarès, etc.).


JACQUES RAMON, Les Echos, le 11.08.10

Dernières actualités