Les secteurs

Système U étend son marché de produits régionaux à la Bourgogne

16.11.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

L’enseigne signe aujourd’hui à Dijon sa 19e charte avec des fournisseurs régionaux. Baptisée « U de Bourgogne », elle favorise les circuits courts et fidélise sa clientèle.

Les relations entre la grande distribution et les PME sont toujours compliquées. Mais les choses commencent à changer. Système U, à travers la création de sa marque de produits régionaux qui décline des produits du terroir à forte notoriété - vins, fromages, salaisons -, tente de construire une relation de long terme avec ses fournisseurs. Aujourd’hui, le groupe de coopérateurs signe, dans le cadre de la Foire de Dijon et en présence de son président, Serge Papin, sa 19 e charte régionale. Elle le fait avec 27 fournisseurs bourguignons, sélectionnés car ils utilisent des matières premières locales. Ils viennent s’ajouter aux quelque 3.000 fournisseurs travaillant dans toute la France sous la marque U de Corse, U de Bretagne, U de Normandie...

« La mise en avant de nos produits avec une PLV adaptée à nos couleurs et plusieurs opérations de promotion spécifiques dans l’année nous ouvrent la perspective, si nos produits se vendent bien, d’être référencés à une plus grande échelle, voire de fabriquer une des marques de distributeur Saveur U », se félicite Marc Désarménien, son gérant de la Moutarderie Fallot. La société réalise 6 millions d’euros de chiffre d’affaires, emploie 20 personnes et est implantée à Beaune, en Côte-d’Or. Elle travaillait déjà de manière ponctuelle avec des magasins de proximité.

Claude Keller, maraîcher en Alsace, livre dorénavant tous les jours en salades et quelques autres légumes la centrale Système U Est (1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 1.100 salariés), qui couvre à partir de Mulhouse une vaste zone allant des Ardennes à l’Isère, soit 203 magasins. « Nous fédérons aujourd’hui 400 fournisseurs régionaux, dont les pâtes Valfleury, car nous avons été la première région française à avoir lancé l’opération U d’Alsace », explique Dominique Schelcher, PDG de la centrale Système U Est. En raison de cette antériorité et du nombre d’articles disponibles en rayon, la part des produits régionaux dans le chiffre d’affaires des magasins alsaciens peut atteindre jusqu’à 12 %. « Nous souhaitons toutefois aller bien au-delà, en visant à terme un objectif de 15 % », précise Dominique Schelcher.

D’une région à l’autre

On en est encore loin en Bourgogne avec seulement 8 % de l’activité avec des produits locaux. « Mais cela peut aller très vite, car toutes nos opérations "U de..." fidélisent une clientèle très attachée aux produits de son terroir », ajoute Luc Rebourseau, copropriétaire avec son frère du Super U de Brochon, près de Dijon. Et ce, d’autant que l’enseigne compte faire connaître régulièrement certains produits à forte rotation dans d’autres régions limitrophes. Une sorte de marché interrégional de produits du terroir.

Didier HUGUE, Les Echos, 08/11/2012

Dernières actualités