Sport : comment Decathlon prépare sa conquête du marché africain

2017-11-26T14:07:00+02:00

26.11.2017, 


imprimer

Le géant français de la distribution d'articles de sport a trouvé à Tanger Med sa base logistique pour déployer son réseau de magasins en Afrique.

Un premier magasin ouvert à Tunis il y a deux semaines, un deuxième attendu début 2018 ; des projets l'an prochain en Algérie, en Egypte, en Ethiopie ou encore au Kenya... Decathlon a beau avoir réalisé, fin août, avec l'ouverture d' un premier magasin en Israël, à Tel-Aviv , l'un de ses plus beaux démarrages tandis que les deux premières implantations en Colombie ont, elles aussi, « fait un carton », il est clair que le continent africain représente aujourd'hui pour le distributeur français un potentiel sans commune mesure.

15 000 références

Et si l'enseigne de l'Association familiale Mulliez (AFM) peut se permettre d'y accélérer son développement, c'est qu'elle a pu trouver à Tanger Med la base qui lui était indispensable. « Depuis près de trois ans, nous cherchions à développer un site logistique sur le bassin méditerranéen. Tanger Med a répondu très rapidement à notre appel d'offres quand certains ports n'ont même pas daigné répondre », raconte Laurent Papazian, directeur logistique pour la zone Afrique. Une fois le choix fait de s'implanter dans la zone portuaire, Tanger Med a mis très vite à disposition de Decathlon 7 000 m² avant de lui louer un entrepôt de 20 000 m², avec possibilité d'extension jusqu'à 40 000 m².

Là, Decathlon y stocke les 15 000 références de produits aux marques de l'enseigne (Tribord, Quechua, Kipsta, etc.), sur 25 000 disponibles, qui constituent l'offre pour les magasins de la zone Afrique. Depuis ce site sont expédiés tous les jours des colis pour les 11 magasins marocains (3 autres ouvriront en 2018, avec un potentiel à terme de 30 au total), et une fois par semaine vers les autres pays africains où l'enseigne exploite un premier point de vente, à savoir l'Afrique du Sud, le Ghana, la République démocratique du Congo et le Sénégal.


Les avantages de la zone franche

Comme les autres entreprises installées dans la zone franche de Tanger Med, Decathlon bénéficie d'une franchise de droits de douane et de TVA pendant vingt ans et d'un abattement fiscal, soit zéro impôt pendant cinq ans, puis un taux d'imposition à 8,75 % pendant vingt ans. Quant à la main-d'oeuvre, elle est rémunérée selon les standards du pays, sachant que le salaire minimum marocain est d'environ 270 euros brut par mois.

Antoine BOUDET, Les Echos, le 19/11/2017

Dernières actualités