Les secteurs

Soldes d'hiver : Paris veut attirer les amateurs de shopping du monde entier

24.10.2009, source : Les Echos.fr

imprimer

Pour les soldes d'hiver de janvier 2010, Paris se transformera à nouveau en "capitale du shopping" pour attirer les touristes du monde entier dans ses hôtels et commerces grâce à des opérations promotionnelles, ont indiqué jeudi les organisateurs de "Soldes by Paris".
Cette opération, lancée pour la première fois en 2007 à l'initiative de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) et de la Ville de Paris, vise à relancer le tourisme en janvier, un mois traditionnellement creux.
Elle durera tout le mois de janvier, avec quatre jours de temps forts, du 6 au 9 janvier, pour le lancement des soldes.
Les organisateurs tablent cette année sur une participation de "300 à 350 professionnels du tourisme" (hôteliers, restaurateurs, excursionnistes, sites culturels) qui offriront des réductions spéciales aux visiteurs, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Office de tourisme de Paris.
La nouvelle agence de développement touristique Atout France est chargée de promouvoir l'opération dans les principaux pays européens.
Première destination touristique mondiale, Paris accueille 29 millions de visiteurs par an. Sous l'effet de la crise et de l'euro fort, la capitale française a vu fléchir la fréquentation des touristes étrangers.
Les offres spéciales seront consultables à partir du 23 novembre sur les sites internet www.parisinfo.com et www.shoppingbyparis.com.
En 2009, l'opération "Soldes by Paris" avait mobilisé 300 hôteliers et restaurateurs et 2.200 commerces et attiré plus de 50.000 visiteurs dans ses points d'accueil.
Copyright © 2005 AFP. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) (dépêches, logo) sont protégées pas des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune des informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations."

Les Echos.fr avec AFP le 23/10/09

Dernières actualités