Les secteurs

Services aux entreprises : les experts-comptables s'engagent

17.10.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Plus de la moitié des difficultés rencontrées par les petites entreprises, sont de l’ordre du financement. Les experts-comptables se sont donc engagés à aider les TPE dans leur demande d’accès au crédit et à leur financement en fonds propres.

Avec l’ouverture du site www.financement-tpe-pme.com, le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC) annonce la couleur : le thème du financement des petites entreprises est plus que jamais un de ses chevaux de bataille. « Environ 60 % des difficultés des petites entreprises concernent le financement. Le problème principal est le besoin de trésorerie, et notamment les décalages de trésorerie, ainsi que des difficultés liées aux découverts structurels, qui coûtent très cher ! », souligne Agnès Bricard, présidente du conseil supérieur. Dans ce cadre, le CSOEC a signé des accords avec plusieurs banques pour dématérialiser la mise en place de demande de crédit de TPE inférieurs à 25.000 euros.

Dans la pratique, les banques signataires (LCL et Banques Populaires pour le moment) mettent en ligne les dossiers de demandes de crédit. Les experts-comptables interviennent ensuite pour enrichir ces dossiers avec des prévisionnels d’activité sur lesquels ils s’engagent, avec un contrôle de la cohérence des hypothèses de travail. En contrepartie, les banques devront répondre à la demande de crédit dans un délai de quinze jours maximum, et motiver leur refus. « Comprendre pourquoi un crédit est refusé est capital pour ensuite bien orienter les entreprises vers des financements alternatifs », souligne Agnès Bricard.


Eligibilité aux fonds

Les experts-comptables n’oublient pas pour autant le nécessaire développement des PME de croissance. Pour cela, le CSOEC avec le fonds CDC Entreprises et le FSI (fonds stratégique d’investissement) ont décidé de renforcer leur coopération afin de faciliter l’accès des PME au financement en fonds propres. Les experts-comptables apporteront leur soutien pour faciliter l’analyse et le traitement des dossiers d’investissement.


De leur côté, le FSI et CDC Entreprises s’engagent à mettre à disposition des experts-comptables, via un intranet, toutes les informations utiles concernant le financement en fonds propres des PME, notamment les critères d’éligibilité aux fonds. « La clef de la croissance, c’est le financement pour investir, pour recruter, etc., explique Serge Bottoli, vice-président du CSOEC. Qu’il s’agisse de l’artisan de quartier ou de l’industriel déjà bien implanté, toutes les entreprises doivent actuellement faire face à un important manque de visibilité. Nous devons donc aider les dirigeants à bâtir des prévisionnels solides. Car le développement vient de l’anticipation ! »


Valérie TALMON, Les Echos, 13/10/2011

Dernières actualités