Les secteurs

Santé : les réseaux de soins des assureurs prennent de l'ampleur

27.05.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Après avoir lancé un réseau d’opticiens agréés en 2010, Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles ouvrent aujourd’hui un réseau de 1.000 audioprothésistes. Le modèle est censé être gagnant pour les assurés, les assureurs et les professionnels de santé.

Le modèle semble avoir bien pris désormais. Les plates-formes de soins lancées par les assureurs, les mutuelles et les groupes de protection sociale qui se sont multipliées ces dernières années sont aujourd’hui en pleine diversification.

Après avoir constitué le plus gros réseau d’opticiens agréés il y a deux ans, Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles étendent aujourd’hui leur démarche au marché de l’audioprothèse. Sévéane, la plate-forme de Groupama et de Pro BTP, va leur emboîter le pas cette année, dès le 18 juin, dans quelques départements pilotes, puis sur l’ensemble du territoire à partir du mois de novembre. Et, en 2013, c’est la MGEN qui devrait lancer à son tour son réseau conventionné d’audioprothésistes.


L’expérience en optique

Celui de Malakoff Médéric et d’Harmonie Mutuelles, baptisé Kalivia Audio, réunit un millier de professionnels qui ont répondu à un appel d’offres et se sont engagés à pratiquer de meilleurs tarifs pour les assurés des deux groupes qui viendront s’équiper chez eux. « L’objectif est de limiter considérablement le reste à charge pour nos assurés. En optique, nous avons réussi à obtenir jusqu’à 40 % de moins en moyenne sur les prix des verres », explique Laurent Borella, directeur santé de Malakoff Médéric et vice-président de Kalivia. Au final, le modèle est censé être bien entendu également gagnant pour l’assureur, qui peut mieux maîtriser sa sinistralité. En audioprothèse, les réductions tourneront autour de 500 à 600 euros en moyenne pour un équipement bilatéral, par exemple. Les membres du réseau doivent également proposer une offre à tarif contraint sur une série d’audioprothèses de milieu de gamme. Ils ont par ailleurs pris des engagements de qualité, notamment sur le suivi, les équipements auditifs nécessitant d’être réglés régulièrement.

Pour obtenir ces conditions, Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles ont évidemment mis en avant leur poids (6 millions de personnes protégées à eux deux), mais aussi l’expérience en optique, jugée très concluante. « Nous avons généré 500.000 ventes et une activité totale de 150 millions d’euros pour les 2.300 opticiens du réseau », détaille Laurent Borella. Le tout avec un taux de fréquentation par les adhérents des deux groupes supérieur à 40 %. Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles vont permettre à leurs assurés couverts par un contrat santé de faire bénéficier à leurs parents, potentiellement plus concernés par des problèmes d’audition, de l’accès à Kalivia Audio aux mêmes conditions. Une initiative qui permettra d’apporter de l’activité au réseau.

Les deux partenaires travaillent déjà à un réseau dans le domaine dentaire, un sujet plus complexe et qui ne verra pas le jour avant la fin 2013.


Laurent THÉVENIN, Les Echos, le 24/05/2012

Dernières actualités