Les secteurs

Restauration rapide : McDonald's France développe le service à table et la commande à distance

31.01.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le géant américain du « fast food » compte développer le service à table dans l’Hexagone. Il va s’appuyer sur les bornes automatiques de prise de commande qui équipent déjà ses établissements.

Affichant une activité record en 2011, le géant américain du « fast food », McDonald’s, s’apprête à vivre en France une révolution tout aussi considérable que la diversification de son offre et la rénovation de son concept de restaurant menées depuis une dizaine d’années.

Numéro un de la restauration commerciale dans l’Hexagone (avec 4,19 milliards d’euros de volume d’affaires l’an dernier et 1.200 établissements à fin 2011) l’enseigne s’apprête ainsi à faire évoluer « l’expérience client » avec le déploiement du service à table, lequel s’adosse à l’intégration des nouvelles technologies de l’information.

« Arrêtons de parler des années 2000. Nous avons gagné le combat de la marque. Maintenant, il faut gagner celui pour en faire un restaurant », déclare aux « Echos » le PDG France et Europe du Sud de McDonald’s, Jean-Pierre Petit. Une évolution à venir majeure qui aura, précise-t-il, « une répercussion » sur les conditions et procédures de travail.


Valoriser le travail

Testé depuis deux ans dans 70 restaurants, le service à table doit se déployer sur une période de « douze à dix-huit mois » dans « au moins » la moitié du réseau. Ce nouveau mode de consommation s’appuie sur les bornes automatiques de prise de commande qui équipent déjà les établissements.


La mise en place de ces bornes - qui permettent le paiement soit de façon automatique, soit auprès d’une caisse spécifique-était, au départ, « la conséquence d’un problème structurel, celui des files d’attente. Nous avions besoin de fluidité dans le service, sachant que 70% du chiffre d’affaires sont réalisés sur 4 heures », rappelle le dirigeant. Désormais, le client pourra aussi choisir sa zone d’installation. Comme le souligne Jean-Pierre Petit, « le travail est plus valorisant avec les bornes et le service à table ».


Commande à distance

En outre, McDo France, qui tient encore un rôle pionnier pour sa maison mère américaine, s’oriente de plus en plus ouvertement vers la commande à distance. La formule, déployée à petite échelle, fera l’objet d’une expérience plus large avec l’implication, à partir de la fin février, d’une trentaine de restaurants. Ils serviront les commandes prises via Internet et les téléphones mobiles. « Dans les restaurants équipés, il n’y a presque plus de comptoirs. Les nouvelles technologies vont structurer nos restaurants », observe le patron de McDo France.


D’ores et déjà, 2012 s’annonce comme une année clef pour l’enseigne. Elle doit en effet lancer le 18 avril le « Mc Baguette ». Son sandwich baguette comprendra deux petits steaks, de l’emmental, de la salade (batavia), et de la moutarde de Meaux à l’ancienne.

Enfin, Mc Donald’s entend accélérer son développement dans l’Hexagone, en portant les nouvelles unités de 30 à plus de 40 par an, soit la création de 3.000 emplois en CDI. McDo France s’est engagé courant décembre auprès des pouvoirs publics à en créer 9.000 en trois ans.


Christophe PALIERSE, Les Echos, 25/01/2011

Dernières actualités