Les secteurs

Restauration rapide : McDonald's confirme sa bonne forme

25.04.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le numéro un mondial de la restauration rapide a vu son bénéfice progresser de 4,8 %, à 1,27 milliard de dollars au premier trimestre 2012. Un résultat porté par des ventes solides dans ses restaurants aux Etats-Unis.

Malgré la crise, McDonald’s continue de voir grimper ses profits. Au premier trimestre 2012, le géant mondial du « fast food » a vu son bénéfice progresser de 4,8 %, à 1,27 milliard de dollars, contre 1,21 milliard de dollars au premier trimestre 2011. C’est-à-dire exactement le niveau attendu par les analystes consultés par Bloomberg. Le chiffre d’affaires est lui aussi conforme aux prévisions : il a progressé de 7%, à 6,5 milliards.

Ces bons résultats confortent la stratégie du groupe, qui s’est lancé dans une modernisation de son offre et dans la diversification de ses menus, avec des aliments plus sains, mais restant à la portée de toutes les bourses. Déjà, en 2011, McDo avait enregistré un résultat net en hausse de 11 %, à 5,5 milliards de dollars, et un chiffre d’affaires de 27 milliards de dollars (+ 12 % ). Et la chaîne de restauration rapide était parvenue à gagner des parts de marché un peu partout dans le monde. La tendance pour le deuxième trimestre semble se confirmer, même si la croissance est un peu ralentie, comme l’a indiqué vendredi Jim Skinner, le directeur général du groupe : « La croissance des ventes à nombre de magasins comparable pour avril est attendue autour de 4% », a-t-il déclaré.

Aux Etats-Unis, les ventes ont progressé d’environ 9% au premier trimestre, grâce à un bon trafic dans les restaurants du groupe. McDonald’s reste le leader incontesté sur son marché domestique, loin devant l’autre spécialiste du hamburger, Burger King, qui vient néanmoins de lancer une grande offensive (il a prévu d’investir 750 millions de dollars sur un an dans la rénovation de ses 7.200 restaurants aux Etats-Unis).


La barre placée haut

En Europe, la croissance des recettes à nombre de magasins comparable à été de 5%, tirée par le Royaume-Uni, la Russie, la France et l’Allemagne. « Les difficultés économiques qui se poursuivent et un temps très extrême en février ont eu un impact négatif sur le trimestre », a précisé le groupe. Les ventes en Asie-Pacifique-Afrique et Moyen Orient ont pour leur part progressé de 5,5%, menées par la Chine, l’Australie et le Japon. Lors des échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance officielle à Wall Street vendredi, l’action progressait de 1,8%, à 97 dollars.


La barre est donc placée haut pour le futur PDG de McDonald’s, Don Thompson, qui remplacera le 30 juin prochain Jim Skinner, le principal artisan du renouveau de McDonald’s.


Les Echos, avec agences

Dernières actualités