Les secteurs

Restauration : Le Duff change de taille à l'international en reprenant l'américain Bruegger's

18.03.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe de restauration commerciale a conclu un accord de reprise de la chaîne américaine Bruegger's. Avec cette opération, il porte à 1,1 milliard d'euros son volume d'affaires, l'Amérique du Nord en représentant 40 %, soit autant que la France.


Le Duff change de dimension sur le marché américain et par la même sur la scène internationale. Le groupe de restauration commerciale, plus connu sous ses enseignes Brioche Dorée, Del Arte ou Fournil de Pierre notamment, par ailleurs présent dans la boulangerie industrielle de qualité avec Bridor, a en effet annoncé hier l'achat auprès de la société d'investissement Sun Capital Partners du réseau américain Bruegger's, soit 302 établissements. En conséquence, il s'affiche désormais comme le numéro deux mondial du segment des « cafés-boulangeries ».


Avec cette acquisition, dont la finalisation dépend encore de certaines conditions suspensives (en matière de concurrence entre autres), le volume d'affaires - franchisés compris - total de Le Duff s'élève à 1,105 milliard d'euros, à comparer à 910 millions en 2010 (+11 % par rapport à 2009), pour 1.095 établissements, soit 13 400 employés. Mais, au-delà du franchissement de la barre symbolique du milliard d'euros, l'activité de Le Duff fait l'objet d'une nouvelle ventilation géographique puisque le groupe, déjà présent aux Etats-Unis et au Canada avec ses enseignes La Madeleine (reprise en 2002) et Brioche Dorée, porte la part de son volume d'affaires en Amérique du Nord d'un peu plus de 25 % à 40 %, la France pesant de facto autant, le reste du monde en représentant donc 20 %. Par ailleurs, Bruegger's fait office de troisième pôle du groupe avec une part de 20 %, derrière Brioche Dorée (25 % ) et Bridor (27 % ).


Poursuivre l'extension

Si le montant de la transaction n'a pas été divulgué, à la demande du vendeur, la reprise du réseau américain constitue la plus importante acquisition de Le Duff depuis sa création en 1976, indique son président fondateur, Louis Le Duff. Interrogé sur son financement, ce dernier se borne à déclarer qu'il est assuré grâce l'autofinancement du groupe, qui recourt pour « une partie » à l'endettement.


Sur le plan opérationnel, Louis Le Duff entend « franciser la chaîne à plus de 60 % » avec la modification de l'offre de Bruegger's, escomptant accroître ses ventes avec une carte plus qualitative. Par ailleurs, il est prévu de convertir certains de ses établissements en Brioche Dorée. Pour autant, le français, désormais présent dans 43 Etats aux Etats-Unis, entend bien poursuivre l'extension des deux réseaux, misant sur la segmentation de sa gamme de concepts de restauration. En outre, Le Duff envisage d'introduire en France le Bagel de Bruegger's.


Par ailleurs, si le groupe de restauration fait une avancée conséquente sur le marché américain, il continue d'étendre sa présence sur le plan mondial avec l'annonce hier de l'implantation de Brioche Dorée en Chine : deux ouvertures en propre sont programmées pour fin 2011 (Shanghai et Pékin), 3 autres l'étant sur 2012. « J'ai laissé la Chine à la deuxième génération. L'Eldorado quand j'avais 25 ans c'était l'Amérique », déclare Louis Le Duff, qui a fait une partie de ses études et a vécu aux Etats-Unis, et dont le fils Vincent est actif à l'international.


Enfin, Le Duff a implicitement annoncé hier le lancement d'une nouvelle enseigne, parlant dans l'immédiat d'une « diversification » mais dans son univers.


CHRISTOPHE PALIERSE, Les Echos, le 18.03.2011

Dernières actualités