Les secteurs

Restauration : Elior veut changer de gouvernance

15.11.2013, source : Les Echos.fr

imprimer

Un nouveau dirigeant serait recherché pour Elior. Le groupe de restauration collective vise une entrée en Bourse.

Le scénario d'une introduction en Bourse d'Elior d'ici à 2015 est désormais acté, depuis l'arrêt des discussions de cession entamées au printemps. Pour préparer sa course de fond pour son retour à la cote, sept ans après l'avoir quittée, le groupe de restauration collective envisage de changer de gouvernance, selon plusieurs sources.

L'information a été communiquée en interne début novembre. Un nouveau dirigeant serait recherché pour piloter le groupe de 110.000 personnes et de près de 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Son actuel directeur général, Gilles Petit, reste en poste, mais serait amené par la suite à prendre la direction d'une des branches opérationnelles d'Elior. Ce dernier avait pris ses fonctions en 2010, à l'occasion de la prise de hauteur de Robert Zolade pour la présidence du conseil de surveillance du groupe.

L'option du retour en Bourse du groupe s'est matérialisée avec l'échec cet été des discussions avec les candidats repreneurs (BC Partners et CVC, d'un côté, et AXA Private Equity allié à la Caisse de Dépôt et Placement du Québec, de l'autre). Ces derniers sont restés trop éloignés de la valorisation attendue par les actionnaires d'Elior (Charterhouse et Chequers) qui escomptaient autour de 4 milliards d'euros.

Elior doit franchir cette année les 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et vise de 7 à 8 milliards dans les quatre à cinq ans. En mars, il s'est renforcé aux Etats-Unis avec l'acquisition de l'américain TrustHouse Services, un spécialiste de la restauration collective de 450 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avec cette opération, le résultat brut d'exploitation du groupe approchait en juin 500 millions d'euros, contre 358 millions pour l'exercice 2011-2012 (clos le 30 septembre).

Anne DRIF, Les Echos, 12/11/2013

Dernières actualités