Les secteurs

Record historique de créations d'entreprises en septembre

21.10.2009, source : Les Echos.fr

imprimer

Elles se sont envolées de 36,8% le mois dernier. De janvier à septembre, plus d'une création d'entreprise sur deux a été faite sous le nouveau régime de l'auto-entrepreneur.
Les Français n'ont jamais autant créé leur propre entreprise. C'est ce qui ressort des dernières statistiques mensuelles de l'Insee sur les créations d'entreprises. Ces dernières se sont envolées de 36,8% en septembre par rapport à août, à 56.548 unités. Un record historique. De surcroît, le nombre cumulé de créations des mois de juillet, août et septembre 2009 a augmenté de plus de 80% par rapport aux mêmes mois de 2008, portées en particuliers par les secteurs du soutien aux entreprises et du commerce. Sur les douze derniers mois, la hausse a atteint 47,2% par rapport aux douze mois précédents.
Les créations d'entreprises sont toujours portées par le nouveau statut de l'auto-entrepreneur, entré en vigueur début 2009, mais les créations hors auto-entreprises enregistrent également une forte hausse (+21,1% en septembre par rapport à août), relève l'Institut national de la Statistique. "La vague de l'auto-entrepreneur ne se dément pas, avec plus de 32.000 nouvelles entreprises créées sous ce régime en septembre mais ce qui est assez remarquable c'est que les créations sous forme classique sont aussi en augmentation (24.531 au total)", déclare à l'AFP le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME, Hervé Novelli.
"On a aujourd'hui dans ce pays créé 424.209 entreprises depuis le début de l'année, contre 327.000 au total durant toute l'année 2008. Il est certain maintenant que l'objectif de 500.000 créations d'entreprises en 2009 va être largement dépassé", souligne le secrétaire d'Etat. "L'objectif initial était de 200.000 auto-entrepreneurs en 2009, on est déjà à plus de 230.000", se réjouit Hervé Novelli qui table désormais sur 300.000 d'ici la fin de l'année.
Le statut "auto-entrepreneur" permet depuis le 1er janvier aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour accroître leurs revenus, avec des démarches très simplifiées et un régime fiscal avantageux. De janvier à septembre, plus d'une création d'entreprise sur deux a été faite sous ce nouveau régime, relève l'Insee.
"Ce qui est aussi important dans l'auto-entrepreneur, c'est le complément de pouvoir d'achat", les salariés et les chômeurs représentant les deux-tiers des créations d'entreprises sous ce nouveau régime, a ajouté M. Novelli. Or "ces catégories n'ont pas forcément vocation à franchir les plafonds mais à garder leur complément de revenus", dit-il.
Crise oblige, Hervé Novelli admet que "les nouvelles entreprises sont plus fragiles". Mais "plus on en crée plus on a de chances d'en voir se développer", estime-t-il.
De fait, le nombre de défaillances d'entreprises ne cesse de progresser. Selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC publiée début septembre, elles devraient approcher les 70.000 à la fin 2009, soit une hausse de 20% par rapport à l'an dernier.
Les Echos 20/10/09

Dernières actualités