Les secteurs

Puériculture : la Centrale des Multiples lève 4 millions d'euros pour poursuivre son développement

19.03.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Spécialiste de la vente en ligne d’articles de puériculture, le distributeur qui dispose aussi de magasins renforce son capital pour poursuivre son développement.

Créée en 1997 à Saint-Martin-Boulogne, la Centrale des Multiples (CDM), qui se présente comme le numéro 1 français du marché de la puériculture sur Internet, vient de lever 4 millions d’euros auprès de Nord Capital Investissement (groupe Crédit Agricole Nord de France) et Turenne Capital, qui entrent au capital comme minoritaires. Avec 62 salariés, CDM affiche un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2011 (16 en 2010) et vise les 26 millions d’euros cette année. La société exploite à partir de 2006 3 sites de vente en ligne : centralesdesmultiples.com pour les parents de jumeaux, allobebe.fr pour les mono-naissances, et peaudoucedirect.fr, site de vente de couches. Fin 2010, pour diversifier ses canaux, CDM rachète Les Bébés de Sabine, un réseau de 30 magasins franchisés de centre-ville. « Nous allons en ouvrir 6 cette année », annonce Philippe Lallier, fondateur de CDM, qu’il détient très majoritairement avec son épouse. Il lance fin 2011 un concept de Webstore, sous l’enseigne Allobébé, surface de 800 à 1.000 m 2 en zone commerciale, qui propose 3.000 références. « Le reste est disponible sur des bornes Internet en magasin où nos vendeuses ont des tablettes pour aider les clients », poursuit le dirigeant. Deux magasins ont déjà ouvert à Seclin, près de Lille, et Bruay-la-Buissière, près de Béthune. Trois autres sont programmés cette année.


Stratégie multicanale

Poursuivant cette stratégie multicanale autour de l’enfant, CDM a racheté en début d’année 2 sociétés grenobloises de vente en ligne : Naturabébé, dédié aux produits bio, et Jeuxbois. CDM a également acquis un vépéciste basé à Mouvaux (Nord), Mounier Direct Marketing, spécialisé dans l’incontinence adulte. Ces 3 acquisitions lui amènent un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros. « Cette levée de fonds qui renforce notre capital va nous permettre de développer nos magasins, notre logistique et de recruter sur le Web », se félicite Philippe Lallier, toujours ouvert à de nouvelles croissances externes.


Nicole BUYSE, Les Echos, 15/03/2012

Dernières actualités