Les secteurs

Prêt-à-porter : Zara poursuit son expansion et investit en Espagne

22.09.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Le numéro un mondial de l’habillement accélère. Ses ventes ont progressé de 17 % sur le premier semestre.

Cela a été l’événement de cette rentrée pour le groupe espagnol Inditex : sa marque phare Zara a lancé le 5 septembre son site de vente en ligne en Chine sur lequel elle nourrit de grandes ambitions. A peine trois ans après avoir débarqué dans l’empire du Milieu, le numéro un mondial de l’habillement compte déjà 275 boutiques dans le pays pour l’ensemble de ses marques (Massimo Dutti, Pull & Bear...). Il en aura 150 de plus d’ici à la fin de 2012. Cette offensive est une illustration de la force de frappe de l’entreprise, dont les ventes continuent de progresser.

Malgré la crise en Europe, où il génère 66 % de son activité, Inditex accélère. Son chiffre d’affaires a progressé de 17 % au premier semestre, à 7,2 milliards d’euros. Même à nombre de magasins comparable, le groupe ibérique a vu son activité progresser de 7 %. Le bénéfice net a bondi de 32 % sur la période, à 944 millions d’euros. Des résultats supérieurs aux attentes. D’autant que son principal rival, le suédois H & M a fait part il y a quelques jours d’un recul de ses ventes en août.

Les recettes de cette expansion restent les mêmes : grandir dans les pays émergents et multiplier les canaux de distribution, en développant par exemple les ventes sur Internet. L’Asie représente désormais 20 % de son activité, contre 17 % il y a un an. Et la zone Amériques augmente sa part de 2 points (14 % ). Inditex a ouvert des boutiques au Mexique, en Colombie et au Brésil en ce début d’année.

Au total, en six mois, le spécialiste de la mode à petits prix a ouvert 166 magasins dans 39 pays. Développé seulement depuis fin 2010, le commerce en ligne accroît lui aussi son déploiement international. Les ventes sur la Toile sont accessibles dans 18 pays européens, et pour sa griffe phare Zara, également aux Etats-Unis et au Japon. En octobre, ce sera aussi le cas outre-Atlantique pour deux autres marques du groupe, Zara Home et Massimo Dutti.


Création de 1.400 emplois

Cette montée en puissance à l’international permet à Inditex de dépendre de moins en moins de son marché historique, l’Espagne (22 % de l’activité, contre 26 % il y a un an). Mais alors que le pays s’enfonce dans une grave crise, Inditex a tenu à rappeler qu’il continuait d’investir dans la péninsule Ibérique. « C’est sur cet effort substantiel en Espagne que s’appuie l’expansion mondiale de nos huit marques », a précisé Pablo Isla, le PDG du groupe.

Inditex a ainsi lancé l’extension de son siège à Arteixo, en Galice. Il va également construire un nouveau centre logistique pour Massimo Dutti à Tordera, et un entrepôt de stockage international à Guadalajara. Ce qui devrait représenter un investissement de 450 millions d’euros et favoriser la création de 1.400 emplois.


Dominique CHAPUIS, Les Echos, le 20/09/2012

Dernières actualités