Les secteurs

Prêt-à-porter : l'espagnol Mango baisse ses prix de 20 % en raison de la crise

08.03.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Mango frappe un grand coup. Le groupe d’habillement de Barcelone a annoncé, hier, « une baisse des prix de 20 % ». Objectif : « s’adapter à la nouvelle situation économique mondiale ». Il s’agit d’une diminution moyenne sur l’ensemble des articles. Elle ne sera pas seulement effective en Espagne - où l’économie devrait se contracter de 1,7 % cette année -mais dans l’ensemble du monde. Forte de 2.415 boutiques réparties dans 107 pays, Mango tire seulement 19 % de son chiffre d’affaires de son marché domestique.

Selon le groupe présidé par Isak Andic, cette réduction « n’est pas liée à une baisse des ventes » mais à un souci d’offrir à ses clients des « prix plus intéressants dans un contexte de crise », explique une porte-parole. Les résultats 2011 n’ont pas encore été rendus publics mais seront positifs, assure-t-elle. En 2010, Mango avait enregistré une croissance de 11 % de son chiffre d’affaires, à 1,3 milliard d’euros, notamment grâce aux marchés émergents.

« Mango a décidé de faire du prix un facteur positif qui fera la différence dans sa campagne de communication, explique la direction. Son concept repose sur l’équilibre entre un produit de qualité à la pointe de la mode à un prix abordable. » Pour ce faire, le groupe espagnol va « sacrifier une partie de ses marges et acheter dans des lieux plus adéquats tout en améliorant la qualité », précise la porte-parole. Mango sous-traite 40 % de la production en Chine et au Vietnam, 20 % au Maroc et le reste en Europe.

Le groupe prévoit une année 2012  « spectaculaire », avec l’ouverture de 400 à 500 boutiques, avait indiqué en début d’année Enric Casi. La marque, numéro deux des entreprises exportatrices de mode féminine en Espagne, vise tout particulièrement la Chine et la Russie.


Jessica BERTHEREAU, Les Echos, 06/03/2012

Dernières actualités