Les secteurs

Prêt-à-porter : Jack Wolfskin avance à pas de loup sur le marché français

19.12.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le principal fabricant européen de vêtements et d’équipements pour les activités de plein air tente de percer dans l’Hexagone. Le groupe allemand a ouvert une quatrième boutique en France et veut y développer un réseau de franchisés.

Le marché français des sports de plein air suscite les convoitises. Le leader européen du secteur, Jack Wolfskin, vient d’ouvrir une quatrième boutique dans l’Hexagone. Le fabricant allemand de chaussures, vêtements et autres équipements veut ainsi se faire connaître dans un secteur très concurrentiel.

La France fait partie des principaux marchés de l’ « outdoor » en Europe, où les ventes totales de ces produits ont progressé de 3 % en 2010, à 15,2 milliards d’euros, selon NPD. Quelque 500 marques y sont en compétition, des poids lourds mondiaux comme The North Face ou Columbia, mais aussi des marques françaises reconnues, telles que Lafuma, Millet ou Aigle, sans parler de Décathlon. Pour accroître sa notoriété, Jack Wolfskin, qui a été acheté cet été par le fonds américain Blackstone, a choisi de développer son propre réseau de points de vente.

Depuis son arrivée en France, il y a un an, la marque en a ouvert quatre, deux à Paris, un à Strasbourg et un autre le mois dernier à Grenoble. « Avoir des magasins n’est pas notre métier, mais c’était un moyen d’améliorer notre lisibilité aux yeux des consommateurs, indique Amar Quartier, le responsable en France. Nous souhaitons pérenniser notre présence en étant référencés chez des spécialistes multimarques et via le développement d’un réseau de franchisés. » En 2012, le fabricant espère que ses vestes d’alpinisme, ses sacs à dos ou ses chaussures de randonnée seront disponibles dans quelque 35 magasins français.


Accélérer l’internationalisation

Une filiale a été créée pour pousser ces partenariats. « Il faudra du temps. Même si nous sommes un des leaders du secteur, nous y allons pas à pas », reprend le dirigeant. Jack Wolfskin est aujourd’hui le premier franchiseur de magasins de sport en Allemagne avec 240 enseignes. Il en compte le double dans le monde et il est présent dans 4.000 points de vente multimarques, notamment en Chine.


Créé il y a trente ans par Manfred Hell, qui a quitté le groupe en août et n’a toujours pas été remplacé au poste de président, Jack Wolfskin mise sur la technicité des produits d’ « outdoor », à un prix accessible. Celui de ses polaires varie ainsi de 45 à 130 euros. Le groupe propose aussi une ligne pour enfants qui pèse près de 7 % des ventes. La marque, connue pour son logo figurant une empreinte de patte de loup, s’est fait connaître en lançant un nouveau matériau respirant et imperméable, le Texapore, concurrent du Gortex.

L’entreprise a doublé son chiffre d’affaires ces cinq dernières années, profitant de l’engouement pour les sports de plein air. En 2010, ses ventes ont atteint 304 millions d’euros, en hausse de 21 %. Son nouveau propriétaire, Blackstone, qui a acheté l’affaire à deux autres fonds, veut accélérer son internationalisation. La marque n’est encore pas présente aux Etats-Unis, l’autre grand marché de l’ « outdoor ».


Dominique CHAPUIS, Les Echos, 16/12/2011

Dernières actualités