Les secteurs

Prêt-à-porter : Fashion B Air multiplie et rentabilise ses magasins

16.02.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Après une année de forte croissance, le spécialiste parisien du prêt-à-porter féminin compte ouvrir une dizaine de magasins en régions et à l'étranger cette année.


Le créateur parisien de prêt-à-porter féminin Fashion B Air, qui vend ses produits sous la marque Bel Air, a enregistré en 2010 un chiffre d'affaires de 19 millions d'euros en progression de 26 % sur celui de 2009. « La croissance a même atteint 52 % au quatrième trimestre », jubile Eric Sitruk, président-directeur général de l'entreprise cotée en Bourse qui emploie 110 salariés dont 20 au siège. Les ventes en gros ont représenté environ 40 % du chiffre d'affaires, dont l'essentiel (environ 60 % ) revient à ses 23 boutiques parisiennes détenues en propre et aux 10 magasins en franchise et corners qui complètent son réseau, tout comme sa filiale de vente à distance.


Le dirigeant se montre particulièrement satisfait de la stratégie qu'il a mise en place dans ses boutiques en 2010 et il entend bien la poursuivre. « Nous avons agrandi nos magasins en passant d'une surface moyenne de 45 mètres carrés à 100 mètres carrés et cela nous a permis d'élargir notre gamme aux vêtements de soirée, sacs et chaussures, tout en restant, comme pour le reste de nos produits, dans le milieu-haut de gamme », explique-t-il.


Réduire la part des soldes

Parallèlement, Fashion B Air a lancé un site Internet qui, en six mois d'activité réelle, représente déjà 3,5 % du chiffre d'affaires. Enfin, Etic Sitruk va poursuivre sa politique de « raréfaction de la marchandise » destinée à réduire la part des soldes dans le chiffre d'affaires et donc à préserver les marges. Cette stratégie devrait s'appliquer à la dizaine de boutiques en propre que compte ouvrir Eric Sitruk cette année, essentiellement en régions mais aussi à Londres, Barcelone, Bruxelles et sans doute en Extrême-Orient, ainsi qu'au site Internet dont le développement va se poursuivre, notamment en direction de l'étranger. L'accord qui vient d'être passé avec les 3 Suisses pour présenter quelques produits Bel Air au début du catalogue, vu par 20 millions de clientes potentielles, obéit à la même stratégie.


Ces développements vont en partie reposer sur l'entrepôt de 4.000 mètres carrés que Fashion B Air vient de louer à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en bordure de la zone fret de l'aéroport de Roissy, où il regroupera au 1er avril prochain l'ensemble de sa logistique.


DOMINIQUE MALECOT, Les Echos, 14.02.2011
 

Dernières actualités