Les secteurs

Optique et lunetterie : le fondateur de Meetic lance son site de vente de lunettes

15.11.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Sensee.com a été mis en ligne la semaine dernière. Marc Simoncini annonce pouvoir diviser le prix des lunettes par deux et espère faire basculer 5 % du marché de l’optique sur le Net.

Marc Simoncini, le fondateur de Meetic, a mis en ligne, la semaine dernière, son nouveau site de vente de lunettes, Sensee. Objectif : diviser par deux le prix des verres et des montures par rapport à ceux pratiqués par les opticiens traditionnels. « En économisant sur nos coûts de fonctionnement et en rognant nos marges, nous pouvons vendre moins cher sans transiger sur la qualité. Et une vraie attente existe : 70 % des Français jugent que les lunettes sont trop chères. » Pour commander sur Sensee, l’internaute doit avoir une prescription signée par un ophtalmologue et la faire parvenir au site (par mail, fax ou courrier). Après avoir rempli un formulaire conforme aux spécifications de cette ordonnance, l’internaute choisit son modèle de monture dans un catalogue riche de 1.000 modèles pour démarrer (provenant de la plupart des fournisseurs du marché), mais qui, à terme, devrait aller jusqu’à 2.500. Il pourra aussi mesurer l’écart entre ses pupilles pour valider le modèle grâce à un logiciel fonctionnant avec webcam. Une fois reçue sa paire de lunettes, l’internaute disposera d’un délai de trente jours pour la renvoyer si elle ne convient pas.

« Nous pensons que, d’ici à cinq ans, 5 % du marché des lunettes pourraient basculer sur Internet », avance Marc Simoncini. Soit un marché annuel d’au moins 275 millions d’euros. Dans certains pays, comme en Europe du Nord, les ventes en ligne représentent déjà près de 10 % du marché. « Je comprends mal les réactions passionnées que ce projet déclenche », ajoute l’entrepreneur. Le groupe Sensee a déjà un site de vente de lentilles, Lentilles-moins-cheres.com. Son chiffre d’affaires mensuel aurait été doublé depuis son rachat en mars et il vise 5 % de part du marché des lentilles en France à la fin 2012, soit 15 à 20 millions d’euros de chiffre d’affaires.


Nicolas RAULINE, Les Echos, 14/11/2011

Dernières actualités