Mode : Kiabi va se lancer à l'assaut des centres commerciaux urbains

02.10.2014, source : Les Echos.fr

imprimer

Premier vendeur d'habillement en France, l'enseigne de périphérie Kiabi s'attaque à un nouveau marché.

Enseigne phare des zones commerciales périphériques, où elle a gagné sa place en France de premier vendeur d’habillement en volume (le groupe Galeries Lafayette reste numéro un en valeur), Kiabi se lance à l’assaut des centres commerciaux urbains. A l’occasion de la présentation officielle à la presse de son nouveau concept Kiabi One, mardi 23 septembre, dans son magasin pilote de Fâches-Thumesnil, près de Lille (59), la première chaîne de magasins spécialisés dans le textile- habillement en France a annoncé, par la voix de son directeur général Jean-Christophe Garbino, vouloir partir à la conquête de « 50 % des clientes qui ne passent jamais à côté d’un Kiabi ».

Il s’agit, pour l’enseigne détenue par l’association familiale Mulliez, d’ « être sur le chemin des consommateurs et consommatrices où qu’ils ou elles fassent leur courses », a ajouté le dirigeant. D’où, déjà, l’inauguration en avril d’un premier Kiabi Kids dans la galerie du centre commercial flambant neuf Qwartz, à Villeneuve-la-Garenne (92), en région parisienne. Sur une surface de vente de 800 mètres carrés, plus petite que le modèle original, ce nouveau format est consacré aux enfants de la naissance à 12 ans.

Au-delà de cette opportunité de rentrer dans ce centre commercial francilien grâce à cette petite surface, « nous voulons être partout où il y a un mall puissant », a affirmé Christophe Garbino, qui vise dans un premier temps les grandes agglomérations françaises. L’objectif est d’ouvrir d’ici à cinq ans 50 magasins en centres commerciaux urbains en France, trente en Espagne et une vingtaine en Italie.

Croissance à l’international

L’international reste par ailleurs le vecteur de croissance de Kiabi. Le distributeur compte toujours réaliser 50 % de ses ventes à l’étranger d’ici à cinq ans contre 23 % aujourd’hui. Présent dans neuf pays, il a annoncé hier l’ouverture d’un dixième l’an prochain en Pologne, où le groupe Schiever, partenaire d’Auchan en France dans la distribution alimentaire, opérera en franchise.

Quant au concept Kiabi One, il se veut plus lumineux, plus mode, plus coloré et surtout très connecté. Par exemple, une borne interactive dans la cabine d’essayage doit permettre de trouver la taille ou la couleur manquante, ouvrant ainsi aux clients la totalité des collections de l’enseigne quelle que soit la taille du site. Ce concept « connecté », conçu avec l’agence Malherbe, a d’ailleurs valu à Kiabi un Janus d’or de l’Institut français du design.

Kiabi One a déjà été déployé sur un tiers du parc, qui totalise aujourd’hui 446 points de vente dont 354 en France (232 en propre). Il le sera sur sa totalité d’ici à 2017, pour un investissement total de 150 millions d’euros. L’enseigne généralisera également l’e-réservation et le « click and collect ».

Jean-Christophe Garbino a par ailleurs annoncé une croissance de 10 % du chiffre d’affaires à périmètre comparable sur le premier semestre 2014 (+ 9 % en France), laissant, selon lui, augurer d’une croissance à deux chiffres pour 2015. A 1,421 milliard d’euros en 2013, le chiffre d’affaires du distributeur a progressé sur un an de 5,3 %, à périmètre comparable.

Nicole BUYSE, Les Echos, le 24/09/2014


 

Dernières actualités