Les secteurs

Mode féminine : le groupe Celio met en avant Jennyfer

08.09.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe, spécialiste de l'habillement masculin avec son enseigne éponyme, veut donner un coup d'accélérateur en France et à l'international à la chaîne de vêtements pour adolescentes rachetée il y a quatre ans.

Samedi, rue de Rivoli à Paris, le groupe d'habillement Celio a fait coup double en inaugurant dans un même bâtiment deux magasins vitrines de 800 mètres carrés chacun, l'un à l'enseigne éponyme, spécialisée dans les vêtements masculins, l'autre sous la bannière Jennyfer, qui vise les adolescentes de 14 à 18 ans accrocs à une mode sexy à petits prix.

L'événement est en réalité l'occasion pour l'entreprise, fondée il y a vingt-cinq ans par les frères Marc et Laurent Grosman, de mettre sous le feu des projecteurs Jennyfer, un concept jusqu'à présent surtout implanté dans les centres commerciaux périphériques et dans le sud de la France où il est né (la chaîne a été rachetée il y a quatre ans).

L'enseigne branchée des lolitas a, en effet, noué un partenariat avec le groupe féminin de rock Les Plasticines qui « prête » son image à une campagne d'affichage et une collection exclusive de produits dérivés.

Un coup de pub qui vient également à l'appui du développement international du réseau qui compte aujourd'hui 280 unités dans l'Hexagone et 130 à l'étranger, notamment en Europe de l'Est. « Le concept fonctionne particulièrement bien en Russie », note Christian Pimont, président du groupe Celio. Lequel mise sur la franchise hors des frontières.

Après une année 2009 étale, le réseau de magasins pour hommes a vu ses ventes repartir. A fin août, le chiffre d'affaires a progressé de 10 % à magasins comparables depuis le début de l'année, et de 17 %  en chiffre d'affaires total, par rapport à l'an passé. « Comme beaucoup, nous nous sommes fait peur avec la crise, en réduisant nos assortiments et nos stocks alors que le consommateur avait encore envie d'acheter », explique le patron du groupe.

Fort de l'affiliation, en août, des 44 points de vente Formen, et de nombreux indépendants dans les villes moyennes, Celio a porté son parc à plus de 450 unités dans l'Hexagone, où la croissance passe aussi par la multiplication des espaces Celio club, qui proposent des produits plus citadins et raffinés. Présent dans 60 pays avec autant de magasins en France, Celio se développe par le biais de succursales, en Belgique, en Espagne, en Italie et en Europe de l'Est (sauf en Russie).


Adaptation locale

Les partenariats locaux sont privilégiés en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie à l'instar du plus prometteur, noué il y a deux ans en Inde avec Future Group. « Nous comptons en Inde déjà 70 magasins, et nous nous adaptons progressivement aux conditions locales, avec un concept destiné aux classes moyennes du pays. A horizon de dix ans, cette coentreprise est très prometteuse », affirme le président. Avare de chiffres, les dirigeants du groupe Celio avancent tout juste un chiffre d'affaires supérieur « au milliard d'euros » et « en progression ».

Les chiffres clefs
Celio compte plus de 450 magasins en France et est présent, en propre ou en franchise, dans 60 pays avec autant de points de vente.
Jennyfer a 280 unités dans l'Hexagone et 130 à l'étranger, notamment en Europe de l'Est.
Le chiffre d'affaires du groupe est « supérieur » au milliard d'euros.


P. B., Les Echos, le 06.09.10

 

Dernières actualités