Les secteurs

Marques Avenue s'associe à Icade pour s'installer à Colmar

13.10.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le géant français des villages de marques s'associe à la filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations pour investir 52 millions près de Colmar dans un centre de 126 boutiques employant 375 personnes. Trois autres projets sont à l'étude.


Le groupe Icade, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, s'associe pour la première fois à Marques Avenue, numéro un français des villages de marques, pour créer un centre de 126 boutiques à Sainte-Croix-en-Plaine, au sud de Colmar. Avec dix-huit mois de décalage sur celui de Roppenheim, l'Alsace accueillera donc un second centre de marques à prix réduits.


Certes, la contestation des commerces locaux risque de compliquer le projet annoncé officiellement vendredi par l'opérateur Concept & Distribution (C&D) et le promoteur Icade. Mais Alain Salzman, président de C&D, a l'habitude de ces frondes, lui qui est à l'origine d'une dizaine de villages de marques, dont le plus ancien à Troyes, et qui revendique 46 % de parts de marché sur ce créneau.


La carte du haut de gamme

Un créneau de niche sur lequel l'investisseur Icade, déjà présent dans le tertiaire commercial, entend à présent se positionner. « Dans le projet de Colmar, nous sommes associés à 50-50 avec Concept & Distribution, un partenariat que nous allons renouveler sur trois autres sites, à Montpellier, dans le Sud-Est et dans l'Ouest parisien », annonce Antoine Nougarede, directeur de la branche immobilier commercial chez Icade. Et ce n'est pas la concurrence prévisible de l'autre village de marques alsacien qui freine aujourd'hui les ardeurs des deux associés.


« C'est une proximité acceptable. Selon l'étude d'impact qui a été menée, nous sommes sur des zones de chalandise très distinctes », estime Alain Salzman, qui veut créer à Sainte-Croix-en-Plaine un « village exemplaire », avec respect des codes architecturaux propres à l'Alsace. « En jouant la carte du haut de gamme, nous cherchons aussi à séduire les 11 millions de touristes qui visitent chaque année la région », ajoute le dirigeant.


Edifié sur un terrain de 12 hectares en bordure de l'autoroute A35, au coeur d'une zone de chalandise de 3,2 millions de consommateurs, dont 40 % d'Allemands et de Suisses au pouvoir d'achat élevé, ce centre de marques sera l'un des plus grands de France, avec 126 magasins qui accueilleront autant d'enseignes différentes, de Calvin Klein à Hugo Boss, en passant par Puma et Lacoste. Avec la promesses de rabais de 30 à 70 %.


Au total, l'investissement représentera 52 millions d'euros et créera 375 emplois directs, pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 57 millions d'euros. Les demandes d'autorisation seront déposées prochainement pour permettre un démarrage effectif du chantier début 2012 et une ouverture des magasins au printemps 2013.

CORRESPONDANT À STRASBOURG
CHRISTIAN LIENHARDT, Les Echos, 11.10.2010

 

Dernières actualités