Les secteurs

Lunetterie : Afflelou va changer de mains pour 800 millions d'euros

05.05.2012, source : Les Echos.fr

imprimer

Afflelou va changer de mains. Le fonds britannique Lion Capital est en négociations exclusives pour prendre la majorité du capital du troisième groupe français d’optique, face à son concurrent Bain Capital. Révélée par « Les Echos » lundi, la nouvelle a été officialisée par Afflelou et son fonds repreneur dans la soirée. Lion Capital a été le premier à remettre une offre ce week-end pour racheter les parts des fonds Bridgepoint (56 % ) et Apax Partners (20 % ), aux côtés du fondateur (22 % ) de l’enseigne dans le processus d’enchères organisé par Rothschild.

Alain Afflelou, qui avait dit en février vouloir monter à 35 % du capital et associer les cadres dirigeants, gardera finalement une participation inchangée. Le réseau d’opticien va consulter cette semaine ses instances représentatives du personnel, l’objectif étant de finaliser la transaction en juin, dès l’accord des autorités européennes de la concurrence.


Processus engagé depuis des mois

Le montant de la transaction n’est pas communiqué, mais il avoisinerait les 800 millions d’euros, financés pour moitié en dette par Citibank, Unicredit et le fonds Alcentra. Bridgepoint avait sorti Afflelou de la Bourse en 2006 sur la base d’une valorisation de près de 500 millions d’euros. Le processus de vente engagé depuis plusieurs mois, avait d’ailleurs été doublé d’un projet de retour en Bourse d’ici au début de cette année, à hauteur de 300 à 400 millions.


Créé en France en 1972, le réseau qui compte plus de 1.100 magasins en France, en Espagne, au Portugal, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et au Maroc a réalisé l’an dernier près de 800 millions d’euros de chiffre d’affaires, contre 510 millions d’euros en 2005, pour un résultat d’exploitation qui atteint aujourd’hui 75 millions d’euros.

Le fonds Lion Capital connaît le sol français. En 2004, il a racheté Materne (revendu en 2006), puis en octobre 2010 les surgelés Picard. Il s’est fait une spécialité des marques de grande consommation, de l’agro-alimentaire (il a été au capital d’Orangina, Findus), à la mode (telles que American Apparel, Jimmy Choo revendu en 2007). Dans cette nouvelle acquisition, il devra accompagner le réseau d’opticiens en développant son réseau en France (700 magasins qui peuvent être portés à plus de 1.000) ainsi que dans d’autres pays européens (Portugal, Allemagne, Italie, etc.).


Anne DRIF, Les Echos, le 02/05/2012

Dernières actualités