Les secteurs

Loisirs : King-Jouet fait entrer dans son capital l'italien Toys Center

15.09.2010, source : Les Echos.fr

imprimer

Le groupe familial basé en Isère cherchait depuis plusieurs mois à renforcer ses fonds propres. Les deux chaînes, qui couvrent des territoires complémentaires et totalisent 328 magasins, vont développer des synergies, notamment dans la puériculture.

L'enseigne de distribution King-Jouet cherchait depuis plusieurs mois à renforcer ses fonds propres au terme de deux exercices déficitaires. Elle a finalisé en fin de semaine l'arrivée à son tour de table, à hauteur de 25 %, de l'italien Giochi Preziosi, qui exploite la chaîne de magasins Toys Center. Le FCDE (Fonds de consolidation des entreprises) constituait une alternative « également pertinente », reconnaît Philippe Gueydon, président du groupe familial français basé en Isère « et les pistes ont été étudiées en parallèle, pratiquement jusqu'au bout ». Au-delà des capitaux injectés, pour un montant non dévoilé, il dit avoir établi avec son nouveau partenaire « une liste d'actions que nous allons mener ensemble au profit des consommateurs. Et qui nous permettront de dégager des économies ». Ainsi, il entend accroître son offre à marques exclusives (au nombre de six parmi lesquelles Smile Baby pour le premier âge) en la portant à 20 % contre 15 % aujourd'hui. « Nous travaillons en amont avec les fabricants, essentiellement asiatiques, au niveau de la conception et du packaging de ces produits ». Il mise aussi sur ce rapprochement pour monter en puissance dans le créneau de la puériculture, qui ne représente actuellement que « 5 à 10 % de nos ventes alors que Toys Center a des positions fortes en la matière ». De même, il envisage la création « des corners dédiés au textile ».


Le marché européen du jouet

Toujours est-il que les deux chaînes, qui pèsent respectivement près de 250 millions d'euros de chiffre d'affaires couvrent des territoires géographiques différents. Le distributeur transalpin est exclusivement implanté en Italie avec 114 boutiques. Le français en totalise 190 (40 affiliés) dans l'Hexagone, où il achève la rationalisation de son réseau, 8 en Suisse et 16 en Espagne. Dans ce dernier pays très chahuté par la crise, il réfléchit aux solutions qui l'aideront à rebondir car, à ce stade, il se dit déterminé à y rester. A trois mois de Noël, Philippe Gueydon constate que le marché européen du jouet résiste bien et affiche même une progression de 2 %  (selon l'organisme NPD) sur la première partie de l'année. Et son pool bancaire, composé de sept banques, lui a renouvelé cet été sa confiance en lui accordant une ligne de 85 millions d'euros de concours pour financer son fonds de roulement sur les deux prochaines années.

Marie-Annick Dépagneux, Les Echos, le 13.09.10

Dernières actualités