Les secteurs

Location de voiture : Avis réunifie sa marque au plan mondial

15.06.2011, source : Les Echos.fr

imprimer

Le loueur américain Avis Budget Group va lancer une offre publique d'achat de 636 millions de livres sur son partenaire britannique Avis Europe.


Un peu plus de cinq ans après la réunification de la marque hôtelière Hilton, la location de voitures a droit, à son tour, à une grande réunion de famille, à la faveur d'un autre grand mariage américano-britannique. Avis Budget Group et Avis Europe ont en effet annoncé, hier, avoir conclu un accord prévoyant le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) du premier géant américain du secteur, dont les origines remontent à 1946, sur le second, son ancienne division Europe-Moyen-Orient-Afrique, créée en 1965 et cotée à la Bourse de Londres (de 1986 à 1989, puis à nouveau à partir de 1997). L'objectif est de constituer un opérateur totalement intégré sur le plan mondial avec deux marques phares, Avis et Budget.


Sur la base des comptes 2010, le nouvel Avis Budget Group pèse près de 7 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros) de chiffre d'affaires pro forma, pour près de 115 millions de journées de location, avec une présence dans plus de 150 pays, dont une vingtaine dans le cadre de succursales.


Sur le plan financier, l'OPA valorise Avis Europe à environ 636 millions de livres pour 100 % du capital, sur la base d'un prix par action de 315 pence, soit une prime de 60,2 % par rapport au cours de clôture de lundi et de 63,3 % par rapport au cours de clôture moyen des trois derniers mois. L'offre a été saluée d'emblée sur les marchés de part et d'autre de l'Atlantique, d'autant que l'opération a le soutien « irrévocable » de l'actionnaire majoritaire - depuis 1989 - d'Avis Europe, le conglomérat belge D'Ieteren, détenteur de 59,6 % du capital et franchisé Avis depuis... 1958. Au total, Avis Budget a déjà potentiellement 59,82 % du capital en main.


Complémentaire

Apparaissant inéluctable, la reprise d'Avis Europe dépend encore formellement du feu vert de la majorité de ses actionnaires, qui seront réunis en assemblée générale le 29 juillet. Le rachat devrait être effectif en octobre.


De fait, le nouvel ensemble est parfaitement complémentaire sur le plan géographique. Ainsi, Avis Budget Group opère en direct en Amérique du Nord, en Australie-Nouvelle-Zélande et en Argentine, tandis que le reste de l'Amérique du Sud, le Mexique et l'Amérique centrale est couvert par le biais de la franchise. De son côté, Avis Europe exploite en direct les marques Avis et Budget en Europe - respectivement dans 12 et 7 pays - et les opère en franchise ou via des sociétés communes en Scandinavie, en Russie, en Afrique et en Asie (exception faite de Singapour, où Avis opère en direct).


Au bout du compte, l'opération constitue un sacré défi pour les autres grands loueurs, notamment Europcar, qui a mis les bouchées doubles ces dernières années pour amplifier son internationalisation. En filigrane, elle témoigne d'une nouvelle phase dans la consolidation du secteur - qui bat aussi son plein aux Etats-Unis où Hertz et Avis Budget Group se dispute Dollar Thrifty -, à l'heure de la mondialisation.


Pour mémoire, l'ex-conglomérat américain Cendant, alors propriétaire d'Avis, avait repris les activités de Budget en Amérique et en Océanie courant 2002, quand Avis Europe avait acquis l'année suivante le pôle Europe-Moyen-Orient-Afrique.


L'enjeu est aussi de taille en termes d'achat de véhicules, la flotte moyenne du nouvel ensemble comptant 444.000 unités en 2010.


CHRISTOPHE PALIERSE, Les Echos, le 15.06.2011

Dernières actualités